WiseList #61 – Actus musicales

.

[Image du jour: C’est la rentrée ! On n’oubliera pas que certaines petites filles sur le globe ne sont pas scolarisées mais plutôt mariées dès leur plus jeune age…(©campagne Unicef)]

Playlist en écoute sur toutes vos plateformes ci-dessous
(Deezer, Spotify, YouTube, Soundcloud)

MELTING-POP
Dans le nouvel EP des remixes de l’abum du duo Whilk & Misky Round, la balade folk My Love se transforme en morceau chillout jazzy, merci Whilk [uniquement sur Deezer et Spotify dsl]. L’été se finit déjà et l’on espère la venue de son remplaçant des Indes, n’hésitant pas à faire quelques prières dansantes sur les sons tropicaux de Polo & Pan en 2 occasions : le 20/09 en live et le 23/09 en DJ set. En attendant on vous pose le clip de Zoom Zoom inspiré du jeu vidéo Turbo de 1983. Dans la même verve que Stubborn Heart, on découvre le trio sensuel Ghost of Christmas, originaire de Marseille et Toulon, adoubé par le nouveau label YEAH! (éponyme du festival). Pas loin non plus, le collectif belge Absynthe Minded sort l’EP Surrender avec 3 nouveaux remixes et passeront le 14/11 au Badaboum. Pour ne pas vous endormir, on enchaîne avec le fougueux Nosfell qui décidera peut-être d’embrasser tout son public pendant sa tournée, notamment le 15/11. Entre envolée pianistique et electro-pop, LAAKE nous a récemment subjugués en concert, il est de ces affiches où la première partie vous happe à en oublier la tête: le poitevin nous a noyé dans ses nappes liquides. Autre histoire, une chanson francophone, avec Descends de Weekend Affair, dont on aimerait ressortir quelques paroles à point nommé.

ROCK
Les fabuleux I Me Mine ont sorti l’EP Orchestra (Remix) cet été, une épopée rock psyché avec un clip faisant honneur aux claquettes. Un titre jouissif à travailler notamment pour l’harmonie des voix ou les bruitages de bouches comme en attestent les 5 remixes qui suivent le morceau. On a une petite préférence pour celui de Blind Delon. Petit retour en arrière dans les early 80s, lorsque dans la baie de San Francisco, Zru Vogue expérimentait les premières notes du post-punk et de l’avant-pop et formait des adeptes au Zruisme. Sinon, on nous a récemment dit qu’il y avait peu de rockeuses dans les WiseLists, et bien qu’à cela ne tienne Marie, voici pour ton bonheur 2 tracks à voix féminines. On triche un peu pour la première qui n’est autre que le duo de guitariste berlinois 2 by Bukowski invitant la chanteuse pop Kid Moxie, pour le morceau hypnotique Hot Summer, premier single après 12 ans de silence !! [trouvable uniquement sur YouTube et SoundCloud dsl]. Et puis ça tombe bien, puisque Wolf Alice (avec sa chanteuse Ellie Rowsell) vient de sortir son second album Dirty Hit dont on extrait le 2e single Don’t delete the kisses, leur « most synth-heavy tune » selon le groupe britannique.

ALL-IN-ELECTRO
Notre Zimmer adoré se plait à remixer Sea Bird [trouvable uniquement sur YouTube et SoundCloud dsl], vieille chanson des 70s des Alessi Brothers, les jumeaux au cheveu sur la langue (Oh Lori!), générique en 2016 du film Hunt for the Wilder People. On vous a déjà raconté une belle PiasNite à La Maroquinerie, et bien ca y est l’album This Never Happened de Yan Wagner est enfin sorti, les fans de Depeche Mode, Black Strobe et La Mverte s’y retrouveront à coup sûr avec Slamdunk cha-cha. Même timbre de voix pour le remix Keep Looking in My Eyes (…ain’t got no soul) de Yuksek par ses amis tout aussi parisiens Get a Room! pour la compile Nous Horizons – Part 2 fraîchement sortie [uniquement sur Spotify et Deezer].
On s’enfonce un peu plus dans la production électronique avec un deuxième morceau des sudistes Ghost of Christmas, ici avec Disaster, la voix sensuelle de Martin May répond aux expérimentations electronica de Gael Blondeau. De son côté, Julien Briffaz, le compositeur de Tekel et plus récemment Bot’Ox, nous revient avec un nouveau projet nommé chaudement Sabrina & Samantha, en voici le meilleur track aux sonorités egyptiennes : Kheops.  Place ensuite à la ligne de basse de Uumellmahaye made by Manfredas, gérant lithuanien du club Smala in Opium Club livrant sa musique sur Les Disques de la Mort, et prêt à jouer pour vous « autant dans une cave sale que sur un yacht luxueux », chez nous le 16/09. Vous avez certainement entendu parler de Bicep, c’est la nouvelle coqueluche électro, qui est au programme du prochain Pitchfork: deux bloggeurs Feel my Bicep de Belfast qui postaient en 2008 des tonnes de vieux sons sur leur page Facebook, maintenant producteurs aux lives complets, classés 8e meilleurs DJ 2016 par ResidentAdviser, qui viennent de sortir leur premier album en écoute intégrale et gratuite sur Bandcamp.

BISOUS
On se quittera sur la pop rose bonbon des Australiens Saskwatch qui annoncent un 4e album avec Then there’s you. Et la dernière est une option car attention, l’extrême mélancolie de This Light de Girls in Hawaï a les capacités de te tirer quelques larmes. On t’aura prévenu, à éviter le dimanche en descente…

Choisis ta plateforme et bonne écoute!
– Julie lesage –