Aftermovie Marvellous Island festival

.

Le Marvellous Island, c’est en général notre premier festival électronique outdoor de l’année, sur l’Ile de France. Les pieds dans les grains de la Plage de Torcy, on se délecte des premiers rayons de soleil et se secoue sur une prog évoluant de la house à la techno, de l’hippie stage à la digital stage…

Number one :  Boris Brejcha, qui a définitivement marqué cette édition 2018 avec un set entre chien et loup, sur la plage, une scène dont on a quelque peu déploré la disparition d’un design solaire au profit de petits losanges, un détail à la fête. Belle performance également pour Dominik Eulberg, dont les claviers ont du rétrécir dernièrement prorata nouvelle corpulence, et l’unique Stephan Bodzin, représentant parmi les grands pontes de la techno allemande.

Côté Hippy hippy check, on retiendra Jaffna (voir Interview-video) ainsi que Juan, également à l’affiche des Rituel Days. La scène digitale, elle aussi, a été complètement repensée : à la place du mur de conteners digitaux imposant, une installation dédiée cette fois-ci à l’ensemble de la fosse avec de nombreux lasers et barres digitales installés sur la circonférence de la tente. S’y sont relégués Anetha, Matador ou encore le grand Ben Klock. On en a capturé quelques images :

Musique : une inédite de Boris Brejcha 😉

 

Pour vous taguer, la vidéo Facebook est par ici : https://www.facebook.com/wisesound.fr/videos/249975752295850/

– Julie Lesage & Jérémie Zimmermann –