Thomass Jackson

WiseList #66 -Actus musicales

.

[Image du mois: Le Katzenklavier (piano à chat en allemand), clavier en face duquel se trouvent une série de compartiments contenant chacun un chat. Chaque fois que l’on enfonce une touche, le marteau sur lequel se trouve une pointe aigue, vient toucher la queue du pauvre félin qui pousse un hurlement. Le but du procédé était de choquer les malades mentaux dans l’espoir de leur faire retrouver la raison. L’instrument n’a probablement jamais été construit, enfin on espère. ©info de Titziana Atsori]

Playlist en écoute sur toutes vos plateformes
(Deezer, Spotify, YouTube, Soundcloud)

DOUCEURS
INDIE / ROCK
ELECTRO-HOUSE / TECHNO

Bonne écoute !

DOUCEURS 

Juana MolinaParaguaya (Buenos Aires) Préparation de potion d’amour et incantation tribale, l’argentine fait toujours autant triper.
David Kitt– Still don’t know (Dublin) Connu comme membre de Tindersticks, David embrasse une autre liberté avec son album solo Yous.
EELS – The Deconstruction (Los Angeles) Une voix reconnaissable entre toute, EELS sort son nouvel album le 06/04 et vient nous voir le 09/07. A réserver vite !
Kazy Lambist– Love Song (Montpellier) Ici en featuring avec Glasses, Kazy Lambist prépare un premier album pour Juin, et un live à la Gaîté Lyrique le 05/04.
Beach HouseLemon Glow (Baltimore) Découvrez le 2e extrait de leur nouvel album qui pourrait bien enfin être différent (mazeltov), et réservez vos places pour le 15/10.
Nighmares on WaxShape the future (Leeds) Le secret de longévité du pilier de Warp aka George Evelyn serait dans les ondes positives qu’il envoie, dixit le réalisateur du clip Ruffmercy

INDIE / ROCK

Thomass JacksonHead Rejection (Argentine) Ce rythme de pendule te rentre dans la peau et t’embrume entre les mirages du désert d’un Far West complètement psyché.
Immigration Unit – Far Inside (Suisse) Pure et mélancolique, ce nouveau quatuor joue brillamment avec les dynamiques de ses chansons, non sans faire penser à Radiohead.
The Dropout – Old parts, New beginning (Detroit) On adore cette urgence EDM qui stresse le refrain d’une pop aux influences New Wave.
Timber TimbreGrifting (Toronto) Tapie dans l’ombre, la voix de Taylor Kirk est si profonde qu’elle nous attire dans son feutrage.
Peter KernelMen of the women  (Saarbrucken) Nouvel album sorti pour Peter Kernel, un peu décevant après Thrill Addict, sauf celle-ci qui est délicieuse d’enfantillages en choeurs.
Dragon Rapide – I don’t want to (Clermont-Ferrand) Nommé d’après un avion de la seconde guerre, ce trio a un don pour harmoniser la rencontre de la pop avec le punk. Chapeau.
Gaz CoombesDeep Pockets (Oxford) Dans son nouvel album World Strongest Man, Gaz aborde les thèmes de la dépression et du machisme.
MugwumpNo Trepidation (Belgique) Geoffroy annonce un nouvel album nommé Drape pour le 13/04. Chouette, ca veut dire une tournée hors Belgique ?

ELECTRO-HOUSE / TECHNO

KawritesVersus (Clermont-Ferrand) Ce duo électro-violon féminin suit les traces de Rone sur le thème de l’imaginaire avec son nouvel EP Carmina. Jouissance au temps 3.06.
Lewis OfManFlash (Paris) Le morceau bonne humeur par excellence ! Lewis fait dans la compo léchée pour Fakear et Rejjie Snow, mais il a bien raison de se lancer en solo …
Aquariel The Call (Lille) Virgile côtoierait les sirènes, on parie que c’est plutôt lui qui les envoûte avec son électronique taquine
MoleculeAria (Grenoble) Molecule aime les défis, après 40 jours en mer pour son premier album, il a choisit la glace du Groenland pour 5 semaines avec des chiens de traineau pour son deuxième opus -22.7°C. Un peu froid.
Satori remixe Acid PauliJorge (Nijmegen) Transformation d’une expérimentation minimale en tech-house mystique réussie
Irène Drésel – Rita (Paris)  Finaliste du prix Ricard Live Music, découverte au festival Les Femmes s’en Mêlent, Irène introduit la flûte à bec du collège dans ses sets techno, inattendu.

– Julie Lesage –

WiseList #53 Actus musicales

.

[Image : l’immortalisation des Teds, ces « premiers existentialistes du marché de masse », par Chris Steele-Perkins est republiée dans un magnifique ouvrage par Dewi Lewis]

Playlist des meilleurs titres de l’actu ci-dessous

LOUNGE
On se réveille en 2017 avec une « cup of coffee » made in Boubou, comme si on avait passé la nuit à l’hôtel Costes. Hier soir on s’est fait la série Marseille avec Depardieu et Magimel, autant vous dire que le générique oriental d’Orange Blossom résonne encore dans la tête, et on se rappelle ce violoniste fou qui sautait partout sur scène lors de leurs concerts. Après 2 ans de travaux pour Cassius, Katy Perry et Duke Dumont, Hal Ritson revient avec son projet The Young Punx et y invite la voix soul vintage de DTale. Afin de prendre un nouveau départ pour cette nouvelle année, on se fera un retour sur une belle chanson de Alpes et on continuera sur le nouveau super titre que Kazy Lambist a offert au Perchoir pour sa compilation de bar.

POP
Le trio néerlandais Bombay a sorti un doux morceau en fin d’année sous le nom de King of The Cornershop. A Berlin, alors que notre parigot FKJ passait de la basse au clavier au saxo tout en faisant les choeurs, Tom Misch posait une voix soul pour un effet des plus groovy, une belle collaboration comme en permettent les studios Red Bull. Côté bon plan, Incredible Polo jouera gratuitement son electro-pop à Bastille le 26/01.

ROCK
On adore le crew féminin Juniore et ses chansons françaises sur guitare 60’s, ca tombe bien parce que leur single Panique annonce un premier album pour février! Une belle envolée de synthés qui nous fait perdre la tête, c’est l’effet de la Codeine pour Shorebilly, projet solo d’un membre de Syd Matters et H-Burns, sur son premier album Wipeout. Ils sont chinois, de Chengdu, ne sont pas connus chez eux, mais leur punk-wave a fait du bruit aux Transmusicales. On espère que les ST.OL.EN (Strange Old Entertainment) y ont trouvé une production pour les introduire en Europe! Côté hexagone, le road clip californien de Macadame pourrait bien révéler le duo Hotel comme la nouvelle french pop 2017. En Californie justement, les jumeaux The Garden se vexent à coup de riff post-punk et rock’n roll qui te font secouer la tête. En même temps quand t’es signé chez un label qui s’appelle Epitaph / Burger Records, tu vas pas faire du classique…Dans les sorties, on devra également s’attendre à un nouvel album pour Pearls qui revient après 2 ans avec Superstar, et le plaisir coupable des ambiances rock électroniques de Giirls (voir chronique album) qui se remet en selle.

HOUSE-TECHNO
On a trouvé un Thomass Jackson bien dark sur une petite compile EP nommée Darker it gets, Clearer we see, la compile du label et club-cave La Dame Noir où se trémousse un sacré mélange sur le vieux port de Marseille. Le duo de Calais You Man est toujours aussi doué pour nous faire danser et l’a prouvé avec Who we are, lors de son passage avec Owlle à La Boule Noire. Griefjoy nous surprendra toujours, au milieu de leur électro-pop adolescente apparait Godspeed (sur l’album éponyme), une expérimentation électronique qui laisse la place à une mélodie piano entêtante. Lors de notre rencontre à Miami avec Andhim, le duo nous avait parlé de leur désir de monter un label allemand avec leur Superfriends, c’est chose faite, le symbole triangle est bien ancré, et Tosch en est le premier résultat avec une collaboration de Piper Davis pour ce titre. Nous clôturerons enfin cette playlist par un mix incluant Mijo, Thomass Jackson à nouveau et La Royale.

Bonne écoute !

WiseList #42

.

[Image du jour: sinon le débat continue:
faut-il protéger en priorité les animaux chouchous du public?]

Playlist de nos dernières découvertes musicales ci-dessous

MELTING-POP
Vous découvrirez Palehound avec C Duncan au festival A Nous Paris Fireworks. Autre douceur amicale et américaine, Your Friend a produit son premier album grâce au 1000$ de récompense de la « battle of bands » de sa radio campus du Kansas. Toujours du grand ouest, le duo Beacon explore le sombre penchant de la douce mélodie et sort un nouvel et bel album Escapements dont IM U est le premier titre. Côté trip-hop, on accueille le grand retour de Massive Attack avec un EP de 4 nouveaux titres et la participation de Tricky, comme dans le bon vieux temps, et un concert le 26 février avec Young Fathers en première partie. Emily Wells compose et mêle brillamment le classique au hip-hop, elle est programmée le 30 Mars en concert Les Femmes S’en Mêlent avec K. Flay et US Girls. Suit Seldom Colin, …non, impossible de le décrire, puisque chaque track de son nouvel album puise dans de très diverses influences, un très bel album que l’on recommande et dont on reparlera prochainement.

INDIE-ROCK
Avec son titre The Fog, Andycode brise les rythmes à la manière de Thom Yorke. Mugwump sort une édition Deluxe de son album Unspell, l’occasion de se plonger dans la torpeur et le mysticisme de Doobie Shine Trouble. Les suisses Silver Firs allègent ensuite l’atmosphère avec leur gentille pop-folk, pour enchaîner avec le superbe titre Rollerskate de Matias Aguayo, oui superbe car complètement a cappella! C’est fascinant, chantant, dansant, rien à envier à Pow Wow! Le trio des Nevermen sort son premier album: attention y’a du lourd, c’est la forte union de Dose One (Clouddead,Themselves…), Tunde Adebimpe (TV On The Radio), et Mike Patton (Faith No More), rien que ca! Encore une fois, le duo italo-anglais M+A frappe avec un rythme disco dansant, pas vraiment de rapport avec la session nommée rock si ce n’est leur collaboration ici avec le rappeur Spank Rock. Le morceau suivant sonne puissamment comme Queens Of The Stone Age, à vraiment s’y méprendre. Ouais enfin normal on ne vous jettera pas la pierre: Them Crooked Vultures compte Josh Homme aux chant et guitare, et Dave Grohl à la batterie… Enfin, Birth Of Joy et son énergie débordante revient pour un live le 29 Mars. On a trop hâte de transpirer avec eux à nouveau, en attendant on vous présente une double ration tonitruante issue de leur nouvel album Get Well à paraître le 26 février. Pour clore cette session et passer à l’électronique, un morceau du génial producteur hollandais Dollkraut vous retranspose dans les années 70.

ELECTRONIQUE
On est tombé sur ce titre disco-funk Fertilized sur la compile des 21 ans de Mouse on Mars. On enchaîne avec Acamar du duo allemand Frankey & Sandrino chez Innervisions. Sur la suivante, vous relèverez la tête lors de la montée à la 2e minute, puis vous aurez une furieuse envie de chanter Wooh Weehoo Weehoo Woohoo ! sur ce titre ultra bonne humeur de H.O.S.H, Ost & Kjex. Pour vous calmer, Thomass Jackson en featuring avec Beyou offre cette même langueur sombre que certains titres d’Andrew Weatherall. Sur la route de la Peacock, on a mis Slow de Max Jones et le chauffeur Uber a surkiffé. C’est vrai qu’elle pose le rythme, merci Simon. Helena Hauff nous a été recommandé par Daniel Avery en personne, donc on s’incline. Enfin on vous avait promis une nouvelle couche de Red Axes dans la WiseList précédente, cette couche est appuyée par l’annonce de leur venue sur Paris le 5 mai! On vous en dit plus prochainement. D’ici là, on clôture entre copains avec un méli-mélo d’artistes: Four Tet qui remixe Caribou, Luke Lalonde Adem and One Little Plane.

Bonne écoute !