Exceptionnel, ce MaestRone ! / Video

On a adoré: la découverte d’une plus large palette de sons (l’aigu que l’entend plus à cause de nos formats MP3 et les basses qui ne saturaient pas), qu’Alain Damasio nous gueule dessus pour réveiller et libérer nos ressentis, « il faut vivre à fond », la recomposition et distribution des morceaux qui attisent l’attention pour un voyage inattendu