Interview MAESTRO

Encore un énième projet du génial Mark Kerr. Après avoir chanté pour Bot’Ox, il met de côté ses talents de batteur de Discodéine et revêt la peau de chanteur pour un groupe parisien un peu barré mêlant disco et synth-pop: MAESTRO. Tout d’abord éberluée/excitée par l’écoute album, je découvre au pavillon Ile De France de Rock en Seine que c’est en live que MAESTRO rime avec trio et brio. Le groupe était également au programme des chouettes découvertes du MAMA festival à Pigalle.
Retour sur les beaux jours lorsque je tapais la causette à Mark Kerr, Frédéric Soulard et Antoine Boistelle, simplement assis à la cool sur la pelouse:

Interview We Are Match

« Shores ce sont les rivages de l’éclectisme. On avait cette image tout au long de la création de l’album de 5 gars perdus sur un bateau qui voient au loin plusieurs rivages au loin, à explorer les uns après les autres. Une fois qu’on a trouvé un morceau, il y a ce cri du cœur « Terre ! » et on n’hésite pas à aller jusqu’au bout voir ce qu’il s’y passe, il y a ce coté explorateur de la musique. »