Michael Mayer

MICHAEL MAYER + GUI BORATTO

MICHAEL MAYER + GUI BORATTO

ELECTRO/TECHNO
La Clairière sort ses plus grosses pointures techno pour les parisiens qui ne seront pas au bord de la mer le 28/07, le label allemand KOMPAKT créé par Michael Mayer y fêtera ses 25 ans en invité d’honneur.
Pour vous chauffer voici le dernier titre fantastique de Gui Boratto.

Si tu ne vois pas le bouton pour réserver, désactive ton adblock 1 minute.

Gagne ton invitation !

Invitation + Gui Boratto + Michael Mayer + La Clairière = BONHEUR

Pour le samedi 28 juillet 2018 à La Clairière

25 ans du label KOMPAKT !

ELECTRO/TECHNO
La Clairière sort ses plus grosses pointures techno pour les parisiens qui ne seront pas au bord de la mer le 28/07, le label allemand KOMPAKT créé par Michael Mayer y fêtera ses 25 ans en invité d’honneur.
Pour vous chauffer voici le dernier titre fantastique de Gui Boratto.

Si tu ne vois pas le bouton pour réserver, désactive ton adblock 1 minute.


TENTE TA CHANCE pour gagner ton invitation, en seulement 2 étapes:

1. Like notre page Facebook
2. Envoie nous un mail à contact@wisesound.fr en précisant l’objet ainsi que ton nom, ton prénom.

Plutôt simple, pas de questionnaire, pas de dessin à faire.
…et si en plus, tu partageais le concours via Facebook, Twitter ou autre, ce serait super sympa, nous permettant plus de visibilité, donc plus de partenariats et plus de places à faire gagner pour les prochains concerts! Les gagnants seront prévenus la veille par mail.

WiseList #52 Actus musicales

.

[Image: Philippe Echarroux donne de la voix à la tribu Surui en voie d’extinction, gardienne de l’écosystème d’une partie de la forêt amazonienne, avec non pas son street-art mais du…forest-art. Exposé à Paris Photo du 10 au 15/12]

Playlist de 20 pépites ci-dessous

MELTING-POP
Alors que She Is Cake (se) dévoile Nue, un EP de douces allitérations à fleur de peau, Yann Dulché se voit remixé par de nombreux artistes dans une toute nouvelle compilation, notamment par Hammerbirds pour That Feeling. On vous glisse l’original à la suite. Après ces trois mignonettes, on traverse la Manche pour découvrir le mariage du blues et de la folk avec l’electronica, célébré par les colocataires Whilk & Misky. Double dose, parce que c’est bien plaisant, le 2e étant remixé par Addal. Notre première rencontre avec le jeune duo breton Colorado fût « Transmusicale », on attend de voir où va mener leur synth pop. Femme à part, Corine a décidé de se réapproprier le rétro disco, jusqu’aux codes vestimentaires et coupe de cheveux, version doré torride, et réussi à se distinguer avec brio. Obligés de parler de la sortie du nouvel album de Justice, on a choisi Pleasure, pour la bonne ambiance, même si écouter l’album entier peut fatiguer.

ROCK
Copié craché Radiohead? C’est possible avec Canary, mais du coup on ne peut qu’aimer et se laisser porter…de plus en plus loin, notamment avec le rock’n roll egyptien des allemands Oum Shatt, qui nous ont pondu un album en or cette année, et dire que les Trans les avaient déjà trouvés en 2013... Pendant ce temps, Declan McKenna continue à rouler jeunesse avec un 4e single et plusieurs apparitions dans des TV-show américains. « Isombard parle d’un présentateur réactionnaire de Fox News qui tente de trouver des justifications à la violence policière et à la xénophobie. » raconte-t-il du haut de ses 17 ans. Bigger a fait la release party de son EP au Carmen il y a quelques jours, on découvre avec intérêt ce duo qui jongle entre la noirceur de Nick Cave et la légèreté des Beatles. On rappelle que Lescop, l’Etienne Daho nouvelle génération, a lui aussi sorti un nouvel album cet automne, puis on chauffe ton petit butty avant de passer à l’électro avec ce mix de Prinzhorn Dance School. Sérieux si une école de danse ambiançait ses leçons sur ce genre de notes, on signerait direct !

ELECTRONIQUE
Devenus fans de Pollyester comme La Mverte, on dédicace ce morceau à nos concierges d’amour. Vitalic confirme la sortie de son 4e album Voyager le 20 janvier, « un disque qui se souvient de tout l’héritage cosmique des années 80 » dont on écoute le single Waiting for the Stars, en featuring avec David Shaw. On a trouvé marrant que certaines sonorités de Drones Club sur Feel No Pain fassent penser au titre Drone Logic de Daniel Avery, d’ailleurs les 5 membres du collectif sont également de Londres. Leur EP Rasa est le point de rencontre entre la pop et l’électronique, ce moment clubbing où l’on peut autant chanter que danser, rappelant l’apogée de Who Made Who. Quand deux grands pontes comme Michael Mayer et Gui Boratto font des étincelles ensemble, cela crée un feu de joie type State of the Nation. Le musicien-graphiste russe Roman Litvinov aka Mujuice se fait de plus en plus remarquer grâce à une techno à la fois tendre et acide. Son dernier titre Hurt est d’ailleurs en anglais, contrairement aux intitulés de son dernier album, illisibles pour non-russophones. Pourtant pas pro-dub chez WiseSound, on s’est laissé surprendre par le dernier remix de Medina, sur Sofi Tukker, qui clôturera avec souplesse cette playlist du mois.

Bonne écoute!