Kazy Lambist

WiseList #70 – TOP20 des ACTUS

.

[Image : Soyez responsable pendant vos vacances, ne jetez pas pailles et mitigeurs de vos cocktails…]

Playlist en écoute sur toutes vos plateformes
(Deezer, Spotify, YouTube, Soundcloud)

INSTRUMENTAL
POP

INDIE / ROCK
ELECTRO-HOUSE
BONUS

Bonne écoute !

INSTRUMENTAL 

Mischa BlanosRocoma (Bucarest)
Mischa est à la foi pianiste et producteur techno, et ca s’entend dans son piano, lorsqu’il fait la course avec le tempo. Epoustouflant en video ! Interview en ligne dans quelques jours…
Nicolas Godin – Clayborn (Versailles)
« Lorsqu’Alexandre Courtès et Marc Teissier du Cros m’ont proposé de composer la musique de la série Au service de la France, il s’agissait de rendre hommage aux musiques de séries télévisées des années 60, et spécifiquement à celles narrant les aventures d’agents secrets telles que Mission impossible. Comment refuser ?«  dixit la moitié de Air

MELTING-POP 

FictionsFlashback (Paris)
Guillaume L’Eglise sort son premier EP pour l’été, on y dénote une caresse pop à la Air, avec un chant entre Voulzy et Katerine, plongeon dans les années 80s tout en défraîchissant la French Pop, avec un parler Catastrophe.
Villagers – A Trick of the Light (Dún Laoghaire)
Le doux irlandais Conor O’Brien annonce une nouvelle panoplie de 9 jolies mélodies: The Art Of Pretending To Swim paraîtra le 21/09 chez Domino.
Bob Moses – Heaven only Knows (Vancouver)
Nouveau single du duo que l’on a du mal à ranger dans une case après l’excellent album Days Gone By : entre electro, pop et rock, on en veut plus !
Eric Charden – Allez Bijou ! (Tonkin>Paris)
Et hop une petite pépite française que le Camion Bazar a partagé lors d’un interview, à paraître sur WiseSound prochainement. Topper Harley l’a aussi dans ses bacs bijoux des 70s-80s.

INDIE / ROCK

Flour Flour – Become Animal  (Berkeley)
Découverte complètement psychédélique qui tinte ses percus avec un enchantement enfantin sur des vocales nostalgiques. Nouvel EP Dimension A juste sorti.
Akira Gautama – Spring Snow (Los Angeles>Seattle)
Akira mèle habilement des influences jazz à des beats hip-pop pour des loops plutôt stylées.
Birdpen – This is your Life (Southampton)
Mike Bird et Dave Pen annonce avec ce titre un nouvel album There’s Something Wrong With Everything pour l’automne. Ils parlent ici de la surcharge d’infos dont les fake news.
Warmduscher Standing on the Corner (London)
Ce nouveau groupe constitué avec des membres de Fat White Family et Insecure Men, jouera rock brut et old garage kraut.
Fascinator – My Own Prive I don’t Know (Melbourne>NYC)
Pour ce second album electro-psyché titré Water Sign, Johnny MacKay produit la rencontre des mélodies de l’est avec les beats du nord, on parle à l’échelle du monde.
Outside The Academy Hand in hand (let’s go) (Melbourne)
Avec ce morceau euphorique, le projet solo de Powel Cholewa nous conforte dans l’amour du rock-electronica australien.
HMLTD Satan, Luella & I (London)
Le groupe européen continue de renouveler le genre rock et sort un nouvel EP: Hate Music Last Time Delete . On vous raconte leur dernier concert avec vidéos.
Nova Materia Nov Power (Paris)
Pas meilleure transition vers l’electro que le post-punk industriel kraut aux allures de dance du duo franco-chilien, leur premier album devrait bientôt sortit chez les belges Crammed Discs, nom destroy pour groupe destroy.

ELECTRO-HOUSE / TECHNO

Eustache McQueer – Queen size (Lyon)
Découvert dans la WiseList #68, le duo LGBT et martien à ses heures nous fait de plus en plus danser, même avec des paroles très explicitement cul.
Claptone – Abyss of Love (Berlin)
Claptone s’est ressourcé près des bois pour son album Fantast, bourré de featuring avec ici Nathan Nicholson, mais aussi Clap Your Hands Say Yeah, ou encore Zola Blood.
Soulwax – Essential Four (Gand)
C’est sans doute le morceau le plus dansant du l’album Essential aux allures de leçon de batterie, grâce cette bonne ligne de basse et au charme d’une voix féminine de caractère.
Kelly Lee Owens Bird (London)
Protégée de Daniel Avery et Ghost Culture, Kelly Lee Owens a été sélectionnée pour le premier morceau de notre premier podcast électro.
KölschHal (Cologne)
Kölsch ravive sa collaboration avec Tiga sur ce titre Hal, mêlant samples de voix et destructuration pour le dancefloor.
Kazy LambistLights on Water (Montpellier)
Kazy continue sa lancée dans la pop électronique des plages avec un album parut en juin et une date au Trianon le 28/11. Lire son interview

BONUS

Melissa BonBlank (Genève)
On finira sur une note sensible, avec la voix mezzo alto veloutée de Melissa Bon. Belle reconversion après The Voice, premier EP sorti : Away.

– Julie Lesage –

WiseList #66 -Actus musicales

.

[Image du mois: Le Katzenklavier (piano à chat en allemand), clavier en face duquel se trouvent une série de compartiments contenant chacun un chat. Chaque fois que l’on enfonce une touche, le marteau sur lequel se trouve une pointe aigue, vient toucher la queue du pauvre félin qui pousse un hurlement. Le but du procédé était de choquer les malades mentaux dans l’espoir de leur faire retrouver la raison. L’instrument n’a probablement jamais été construit, enfin on espère. ©info de Titziana Atsori]

Playlist en écoute sur toutes vos plateformes
(Deezer, Spotify, YouTube, Soundcloud)

DOUCEURS
INDIE / ROCK
ELECTRO-HOUSE / TECHNO

Bonne écoute !

DOUCEURS 

Juana MolinaParaguaya (Buenos Aires) Préparation de potion d’amour et incantation tribale, l’argentine fait toujours autant triper.
David Kitt– Still don’t know (Dublin) Connu comme membre de Tindersticks, David embrasse une autre liberté avec son album solo Yous.
EELS – The Deconstruction (Los Angeles) Une voix reconnaissable entre toute, EELS sort son nouvel album le 06/04 et vient nous voir le 09/07. A réserver vite !
Kazy Lambist– Love Song (Montpellier) Ici en featuring avec Glasses, Kazy Lambist prépare un premier album pour Juin, et un live à la Gaîté Lyrique le 05/04.
Beach HouseLemon Glow (Baltimore) Découvrez le 2e extrait de leur nouvel album qui pourrait bien enfin être différent (mazeltov), et réservez vos places pour le 15/10.
Nighmares on WaxShape the future (Leeds) Le secret de longévité du pilier de Warp aka George Evelyn serait dans les ondes positives qu’il envoie, dixit le réalisateur du clip Ruffmercy

INDIE / ROCK

Thomass JacksonHead Rejection (Argentine) Ce rythme de pendule te rentre dans la peau et t’embrume entre les mirages du désert d’un Far West complètement psyché.
Immigration Unit – Far Inside (Suisse) Pure et mélancolique, ce nouveau quatuor joue brillamment avec les dynamiques de ses chansons, non sans faire penser à Radiohead.
The Dropout – Old parts, New beginning (Detroit) On adore cette urgence EDM qui stresse le refrain d’une pop aux influences New Wave.
Timber TimbreGrifting (Toronto) Tapie dans l’ombre, la voix de Taylor Kirk est si profonde qu’elle nous attire dans son feutrage.
Peter KernelMen of the women  (Saarbrucken) Nouvel album sorti pour Peter Kernel, un peu décevant après Thrill Addict, sauf celle-ci qui est délicieuse d’enfantillages en choeurs.
Dragon Rapide – I don’t want to (Clermont-Ferrand) Nommé d’après un avion de la seconde guerre, ce trio a un don pour harmoniser la rencontre de la pop avec le punk. Chapeau.
Gaz CoombesDeep Pockets (Oxford) Dans son nouvel album World Strongest Man, Gaz aborde les thèmes de la dépression et du machisme.
MugwumpNo Trepidation (Belgique) Geoffroy annonce un nouvel album nommé Drape pour le 13/04. Chouette, ca veut dire une tournée hors Belgique ?

ELECTRO-HOUSE / TECHNO

KawritesVersus (Clermont-Ferrand) Ce duo électro-violon féminin suit les traces de Rone sur le thème de l’imaginaire avec son nouvel EP Carmina. Jouissance au temps 3.06.
Lewis OfManFlash (Paris) Le morceau bonne humeur par excellence ! Lewis fait dans la compo léchée pour Fakear et Rejjie Snow, mais il a bien raison de se lancer en solo …
Aquariel The Call (Lille) Virgile côtoierait les sirènes, on parie que c’est plutôt lui qui les envoûte avec son électronique taquine
MoleculeAria (Grenoble) Molecule aime les défis, après 40 jours en mer pour son premier album, il a choisit la glace du Groenland pour 5 semaines avec des chiens de traineau pour son deuxième opus -22.7°C. Un peu froid.
Satori remixe Acid PauliJorge (Nijmegen) Transformation d’une expérimentation minimale en tech-house mystique réussie
Irène Drésel – Rita (Paris)  Finaliste du prix Ricard Live Music, découverte au festival Les Femmes s’en Mêlent, Irène introduit la flûte à bec du collège dans ses sets techno, inattendu.

– Julie Lesage –

WiseList #53 Actus musicales

.

[Image : l’immortalisation des Teds, ces « premiers existentialistes du marché de masse », par Chris Steele-Perkins est republiée dans un magnifique ouvrage par Dewi Lewis]

Playlist des meilleurs titres de l’actu ci-dessous

LOUNGE
On se réveille en 2017 avec une « cup of coffee » made in Boubou, comme si on avait passé la nuit à l’hôtel Costes. Hier soir on s’est fait la série Marseille avec Depardieu et Magimel, autant vous dire que le générique oriental d’Orange Blossom résonne encore dans la tête, et on se rappelle ce violoniste fou qui sautait partout sur scène lors de leurs concerts. Après 2 ans de travaux pour Cassius, Katy Perry et Duke Dumont, Hal Ritson revient avec son projet The Young Punx et y invite la voix soul vintage de DTale. Afin de prendre un nouveau départ pour cette nouvelle année, on se fera un retour sur une belle chanson de Alpes et on continuera sur le nouveau super titre que Kazy Lambist a offert au Perchoir pour sa compilation de bar.

POP
Le trio néerlandais Bombay a sorti un doux morceau en fin d’année sous le nom de King of The Cornershop. A Berlin, alors que notre parigot FKJ passait de la basse au clavier au saxo tout en faisant les choeurs, Tom Misch posait une voix soul pour un effet des plus groovy, une belle collaboration comme en permettent les studios Red Bull. Côté bon plan, Incredible Polo jouera gratuitement son electro-pop à Bastille le 26/01.

ROCK
On adore le crew féminin Juniore et ses chansons françaises sur guitare 60’s, ca tombe bien parce que leur single Panique annonce un premier album pour février! Une belle envolée de synthés qui nous fait perdre la tête, c’est l’effet de la Codeine pour Shorebilly, projet solo d’un membre de Syd Matters et H-Burns, sur son premier album Wipeout. Ils sont chinois, de Chengdu, ne sont pas connus chez eux, mais leur punk-wave a fait du bruit aux Transmusicales. On espère que les ST.OL.EN (Strange Old Entertainment) y ont trouvé une production pour les introduire en Europe! Côté hexagone, le road clip californien de Macadame pourrait bien révéler le duo Hotel comme la nouvelle french pop 2017. En Californie justement, les jumeaux The Garden se vexent à coup de riff post-punk et rock’n roll qui te font secouer la tête. En même temps quand t’es signé chez un label qui s’appelle Epitaph / Burger Records, tu vas pas faire du classique…Dans les sorties, on devra également s’attendre à un nouvel album pour Pearls qui revient après 2 ans avec Superstar, et le plaisir coupable des ambiances rock électroniques de Giirls (voir chronique album) qui se remet en selle.

HOUSE-TECHNO
On a trouvé un Thomass Jackson bien dark sur une petite compile EP nommée Darker it gets, Clearer we see, la compile du label et club-cave La Dame Noir où se trémousse un sacré mélange sur le vieux port de Marseille. Le duo de Calais You Man est toujours aussi doué pour nous faire danser et l’a prouvé avec Who we are, lors de son passage avec Owlle à La Boule Noire. Griefjoy nous surprendra toujours, au milieu de leur électro-pop adolescente apparait Godspeed (sur l’album éponyme), une expérimentation électronique qui laisse la place à une mélodie piano entêtante. Lors de notre rencontre à Miami avec Andhim, le duo nous avait parlé de leur désir de monter un label allemand avec leur Superfriends, c’est chose faite, le symbole triangle est bien ancré, et Tosch en est le premier résultat avec une collaboration de Piper Davis pour ce titre. Nous clôturerons enfin cette playlist par un mix incluant Mijo, Thomass Jackson à nouveau et La Royale.

Bonne écoute !

Kazy Lambist à nu

.
Kazy Lambist et ses tubes pop pour la plage, Kazy Lambist contre les ours, Kazy Lambist fan de Drake, Kazy Lambist et le yoga, Kazy Lambist au Perchoir, Kazy Lambist chante avec Saje, Kazy Lambist accompagne Kadebostany et remixe Moi Je…ca en fait des choses pour seulement 23 ans!

Jus d’orange – café – clope, ce matin je prends le petit déjeuner avec Kazy Lambist, producteur montpelliérain de tubes qui sentent la plage et les jolies filles. Arthur Dubreucq, de son vrai nom, est avec Lara Amoué (sur scène comme dans la vie) qui ne peut s’empêcher de tout chantonner, et Amaury Grd, bassiste passionné par le krautrock. 

Salut Arthur, tu as commencé à composer seul, après des années de piano classique en cours particulier. Mais aujourd’hui tu es accompagné, vous êtes 3 à ce que je vois!
K.L: Oui, j’avais mes morceaux mais il fallait les mettre en scène. Amaury joue de tout donc ça a rapidement collé musicalement et j’avais déjà fait 2 morceaux avec Lara il y a un an et demi. On a répété en trio pour la première fois en juillet 2014 à Pézenas, les concerts ont ensuite commencé en 2015.

Ton morceau phare, remixé par de nombreux artistes comme Employee of The Year, s’appelle Doing Yoga. Tu t’y connais en yoga?
K.L.: Lara en fait énormément, moi j’ai essayé: on a beaucoup ri mais c’était pas très productif. En fait, ce titre parle de Californie et de yoga, car à cette époque Lara était en Californie.

Complètement à l’opposé de la chaleur de la Californie, toi tu es parti un an en échange au Canada. Qu’est-ce que le Canada t’a apporté musicalement, que tu n’aurais pas eu en France?
K.L.: Je faisais partie d’un groupe de jazz. Au lycée il y avait même un cours de jazz à part entière avec un chef d’orchestre super bien. La culture hip-hop est ultra présente là-bas: tous les mecs rappaient après les cours. Moi je trainais un peu avec ces mecs là, et c’est à ce moment que j’ai commencé à bidouiller avec mon ordinateur pour les accompagner en instru.

Et c’est vrai que tu as suivi des cours d’auto-défense contre les ours? Alors que fait-on si on en croise un?
K.L: Smithers (comme dans les Simpsons!, dixit Amaury) est une toute petite ville dans la foret, près de l’Alaska, et on n’était jamais à l’abri de se retrouver nez à nez avec un ours. A l’école on suivait des cours de défense contre les ours. C’était pas un truc facultatif, tout le monde avait ce cours obligatoire. Je n’ai pas tout retenu, c’était assez compliqué. Il y avait 3 ou 4 espèces d’ours différentes et selon l’ours justement, les réactions étaient différentes. Devant certains, si tu grimpes aux arbres, ils ne peuvent rien faire; alors que d’autres ours sont de très bons grimpeurs. Selon l’espèce que tu reconnais, donc déjà faut les reconnaître,  il ne faut pas bouger, ou il faut partir en courant, ou il faut crier très fort, …
Et t’avais un contrôle à la fin de l’année?
Oui mais j’ai eu une super mauvaise note à ce truc-là.

Vous avez gagné le prix du public aux Inrocks Lab et y avez rencontré Sin Tiempo. Avez-vous travaillé ensemble comme vous le souhaitiez?
K.L.: C’est toujours en projet, on avait bien discuté à Paris, mais il tourne pas mal. On espère faire quelque chose ensemble en 2016.

Perso, j’ai une préférence pour le beat dansant de On You. Pousses-tu le côté house en concert ?
K.L.: Justement oui! On prolonge ce morceau avec une partie qui pète à la fin avec la basse d’Amaury, ce qui n’est pas dans le morceau original. On essaie de rendre le live un peu plus dansant.
Prochain concert de Kazy Lambist le 04 Février au Pop Up du Label.

Dans un ancien interview, ouais j’ai bûché, à la question qu’est-ce qui t’électrise, tu as répondu « l’innovation dans tous les domaines ». Alors on va aller plus loin, quelle est l’innovation qui t’a électrisé dernièrement ?
Il y a 20 minutes, Camp Claude nous a montré un Ableton Push, un contrôleur MIDI spécial pour le logiciel Ableton, qui nous simplifierait tellement le travail. J’ai répondu l’innovation à cette question parce que la nouveauté m’attire plus que la qualité. De bons musiciens qui font du bon funk, ça ne m’intéresse pas. Par contre, les mecs qui vont faire un truc qui n’existait pas avant eux, là oui! Je préfère les pionniers. Drake par exemple a appporté une touche latino que l’on entendait pas il y a 5 ans. Bon y’a pas que Drake hein, y’en a des milliers.

ableton-push_3

Tu es drôlement actif du haut de tes 23 ans. Tu es producteur de bandes sonores pour d’autres artistes, on a vaguement entendu parler également du projet Headson. Peux-tu nous en dire d’avantage ?
Arthur: Headson est devenu un morceau finalement, le projet qui portait son nom n’a pas abouti. Niveau production, j’accompagne plusieurs chanteuses, comme Kadebostany par exemple. J’ai fait récemment un remix pour Moi Je. Avec Saje, c’est le contraire: je chante sur une instru à lui.

Qu’en est-il du projet Ten Birds avec le Perchoir?
Le Perchoir a en projet de sortir une compilation de 10 titres et remix inédits d’artistes émergents au mois de Mai. Une soirée par mois, 2 artistes jouent sur le toit du BHV. Nous on a joué en septembre avec Ana Zimmer, la vue de là-haut est magnifique!
[Cette compile comprend entre autres des titres de Toys et Tom Fire.  Un concert de sortie d’album aura lieu début mai. Compile et vinyles seront disponibles dans les concept-store branchés type Colette, BHV, Bon Marché, … ]

Tu as joué au Bar en Trans. Les Transmusicales étant LE festival des découvertes musicales, qui vouliez-vous absolument voir ce week-end là?
Lara : Mathieu Saïkaly ! J’ai acheté son album et j’étais super contente d’apprendre qu’il jouait le même soir que nous aux Bars en Trans.
Amaury : Les Transmusicales, c’est quand même le festival où les Daft Punk ont joué non masqués, c’est comme Boréalis à Montpellier, ce sont des festivals incroyables.
Arthur: Moi j’aimerai bien aller voir Les Gordon aussi, je sais que Rennes, c’est son fief.

Daft PunkDaft Punk 1996 pris par Eric Perez

Et une fois la promo et la tournée terminée, qu’écoutez-vous une fois rentrés chez vous ?
Amaury :
j’écoute énormément d’electro comme LCD Soundsystem ou les Raptures, tout ce que fait DFA etc et puis l’electro francaise car on est quand meme à la pointe avec Arnaud Robotini, Daft Punk… Ma dernière grosse découverte c’est Chassol, un vrai génie.
Lara: Moi suis une grande fan de The Do, sinon j’aime plutôt les voix féminines genre Nora Jones. Et Arthur il écoute Drake à fond chez lui! (rires)
Arthur: Oui j’écoute beaucoup de hip-hop américain.

Un peu plus tard, on a discuté en off avec Amaury de CAN, NEU!, White Rabbit de Jefferson Airplanes, Grauzone le premier groupe de Stephan Eicher,…ces groupes qui amènent toujours beaucoup d’enthousiasme dans les conversations.