Juniore

WiseList #56 – Actus musicales

.
.
[Image: l’une des 572 figurines à trouver sur Toulouse lors de l’expérience Foundin]

Playlist en écoute ci-dessous

ELECTRONIQUE AMBIENT
On commence la WiseList du mois par cette mignonne balade japonisante de In Love With A Ghost, producteur parisien à l’univers soigné et poétique qui a sorti son EP Healing. De l’autre côté de la Manche, depuis Liverpool, Forest Swords prépare la promo de son nouvel album Compassion (chez Ninja Tunes le 5 mai) avec son premier single The Highest Flood dans lequel il explore l’idée des voies ambigües sans paroles pour une atmosphère entre extase et mélancolie, tiens ca donne envie d’aller voir Ghost in the Shell. On avait découvert Onra au Yuyintang de Shanghai (alors que le gars est plutôt parisien), il a du kiffer puisque son nouvel album s’intitule Chinoiseries, terme spécifique au caractère insolite de nombreuses situations dans l’empire du milieu…Après un petit rappel du tube Nothing Gold déjà plus très jeune de Joakim, on vous prépare avec extrait au retour de Fujiya & Miyagi, qui jouera son nouvel album au festival MO’FO la semaine prochaine.

POP
La suisse Charline Mignot aka Vendredi sur Mer a rencontré une Femme à la peau bleue; ce titre lui a valu une collaboration avec Sonia Rykiel pour la dernière Fashion Week et un EP devrait sortir fin 2017. Ne vous méprenez pas: lorsque Blonde Redhead parle de 3 O’Clock dans son nouvel album, ce n’est pas une heure tardive. Au contraire, Kazu Makino s’est rendue compte que c’était l’heure à laquelle on prevoyait de faire le plus de choses dans une journée. Après son déménagement chez Microclimat, Isaac Delusion présentera son second voyage vaporeux le 26/04. Et pour le plaisir, on insère ici une délicieuse balade rétro désinvolte de Juniore pour se rapprocher de l’esprit rock du paragraphe suivant.

ROCK
Autre retour, celui de Fufanu ! La douceur new-wave White Pebbles, 4e titre de Sports, fait référence au conte Hansel & Gretel, vous pourrez l’entendre live lors du festival POLAR. Qu’est-ce encore que cet acronyme BF/C qui chante Temple ? C’est Barish Firatli et Californiaman: comme si Alexis Taylor (de Hot Chip) avait avalé un chat sur une électronique à la Chromeo. Dollkraut nous avait prévenu lors de son interview, et en effet: ses nouvelles créations comportent voix, sonorisation psychée, et new wave, ca change de l’électro-disco ! Sinon les psychés King Gizzard and The Lizard Wizard dépotent, eux,  au rythme d’un nouvel album par an, et Flying Microtonal Banana est déjà sorti. Bon allez ca suffit, le rock c’est sensé bouger un peu nom de dieu, hop on sait que Traams fera l’affaire avec ses guitares distordues, Slipping glisse ainsi vers le répétitif shoegaze.

ELECTRO
Après les distorsions, places à la limpidité de l’électronique. Dans une compile de remixes de Ten Fé, le pointilleux Roman Flügel réussit à assombrir le titre Twist Your Arms. Question noirceur et destabilisation, le premier EP de Vimala nous a mis une sacrée claque, on attend avec impatience les nouvelles compos du jeune parisien (voir chronique l’album du mois ). Parra For Cuva jouera avec Stavroz ce soir, leur deep-house sera parfaite pour chiller un dimanche veille de jour férié. On continue dans le spleen électronique avec Kid Francescoli: malgré son titre Play Me Again, qui donne justement envie de pas le jouer du tout, par esprit libre de contradiction, on a retenu la douceur intime du morceau Moon. Si tu bouges ton bassin sous pluie fine, c’est que la nouvelle reine de la disco Corine est dans ta région. Remixé par Polo & Pan, ce hit est à se faire des crampes ! Vous pourrez d’ailleurs profiter des performances de Corine le 13/05 avec… Cerrone!!! Enfin pour finir: alors que l’allemand Douglas Greed nous défend de parler sur son morceau minimaliste tout frais, le marseillais Worakls, lui, en fait des tonnes et nous sort une nouvelle chevauchée techno (à cordes) grandiose. Ce dernier passera à La Clairière le 19/05.

Bonne écoute !

WiseList #53 Actus musicales

.

[Image : l’immortalisation des Teds, ces « premiers existentialistes du marché de masse », par Chris Steele-Perkins est republiée dans un magnifique ouvrage par Dewi Lewis]

Playlist des meilleurs titres de l’actu ci-dessous

LOUNGE
On se réveille en 2017 avec une « cup of coffee » made in Boubou, comme si on avait passé la nuit à l’hôtel Costes. Hier soir on s’est fait la série Marseille avec Depardieu et Magimel, autant vous dire que le générique oriental d’Orange Blossom résonne encore dans la tête, et on se rappelle ce violoniste fou qui sautait partout sur scène lors de leurs concerts. Après 2 ans de travaux pour Cassius, Katy Perry et Duke Dumont, Hal Ritson revient avec son projet The Young Punx et y invite la voix soul vintage de DTale. Afin de prendre un nouveau départ pour cette nouvelle année, on se fera un retour sur une belle chanson de Alpes et on continuera sur le nouveau super titre que Kazy Lambist a offert au Perchoir pour sa compilation de bar.

POP
Le trio néerlandais Bombay a sorti un doux morceau en fin d’année sous le nom de King of The Cornershop. A Berlin, alors que notre parigot FKJ passait de la basse au clavier au saxo tout en faisant les choeurs, Tom Misch posait une voix soul pour un effet des plus groovy, une belle collaboration comme en permettent les studios Red Bull. Côté bon plan, Incredible Polo jouera gratuitement son electro-pop à Bastille le 26/01.

ROCK
On adore le crew féminin Juniore et ses chansons françaises sur guitare 60’s, ca tombe bien parce que leur single Panique annonce un premier album pour février! Une belle envolée de synthés qui nous fait perdre la tête, c’est l’effet de la Codeine pour Shorebilly, projet solo d’un membre de Syd Matters et H-Burns, sur son premier album Wipeout. Ils sont chinois, de Chengdu, ne sont pas connus chez eux, mais leur punk-wave a fait du bruit aux Transmusicales. On espère que les ST.OL.EN (Strange Old Entertainment) y ont trouvé une production pour les introduire en Europe! Côté hexagone, le road clip californien de Macadame pourrait bien révéler le duo Hotel comme la nouvelle french pop 2017. En Californie justement, les jumeaux The Garden se vexent à coup de riff post-punk et rock’n roll qui te font secouer la tête. En même temps quand t’es signé chez un label qui s’appelle Epitaph / Burger Records, tu vas pas faire du classique…Dans les sorties, on devra également s’attendre à un nouvel album pour Pearls qui revient après 2 ans avec Superstar, et le plaisir coupable des ambiances rock électroniques de Giirls (voir chronique album) qui se remet en selle.

HOUSE-TECHNO
On a trouvé un Thomass Jackson bien dark sur une petite compile EP nommée Darker it gets, Clearer we see, la compile du label et club-cave La Dame Noir où se trémousse un sacré mélange sur le vieux port de Marseille. Le duo de Calais You Man est toujours aussi doué pour nous faire danser et l’a prouvé avec Who we are, lors de son passage avec Owlle à La Boule Noire. Griefjoy nous surprendra toujours, au milieu de leur électro-pop adolescente apparait Godspeed (sur l’album éponyme), une expérimentation électronique qui laisse la place à une mélodie piano entêtante. Lors de notre rencontre à Miami avec Andhim, le duo nous avait parlé de leur désir de monter un label allemand avec leur Superfriends, c’est chose faite, le symbole triangle est bien ancré, et Tosch en est le premier résultat avec une collaboration de Piper Davis pour ce titre. Nous clôturerons enfin cette playlist par un mix incluant Mijo, Thomass Jackson à nouveau et La Royale.

Bonne écoute !

Wiselist #27

.
[Scandale oublié: Pendant plus de 20 ans, les bananes des Antilles ont été cultivées sous chlordécone]

Pop
Entrée en matière avec Incredible Polo, et A/T/O/S (à prononcer A Taste Of Struggle), deux jolis titres sortis en 2013. En revanche, Tample et Pauline Drand font partie des petits nouveaux groupes pop qui sortent leurs premiers EP. Vous reconnaitrez sans nul doute la chanson suivante, Juniore est juste parfaite pour une transition entre la chanson et le rock.

Rock
We Fell to Earth est un groupe londonien soutenu par Trentemoller. C’est sûr, on y retrouve bien son univers, malheureusement on n’en entend plus parler. On retrouve en suite la pop plurielle à la Django Django de  Gap Dream et on s’offre un Eagles of Death Metal puisqu’ils débarquent au Trianon le 9 juin! Big Up spécial rock français à suivre: on vous présente les niçois Stereogramm qui vont défendre en tournée leur tout premier EP prévu pour l’automne dont Sunshine est le premier single. Un autre album hautement attendu: c’est celui de We Are Match d’Alençon, parce que cette nouvelle track Speaking Machines est une bombe! Et encore des niçois: Alpes, programmés au Yeah festival de Laurent Garnier. L’Amérique nous apporte, elle, la torture jouissive de The Soft Moon,  que l’on conseille d’aller voir aux Nuits Sonores ou à la Maroquinerie (voir agenda) Vous me  goûterez bien dans la foulée l’intriguant Vessel, le pont rock-électronique de cette WiseList.

Electronique
Vox Low s’appuie sur le rock de Date With Elvis et s’émancipe vers l’électro par un remix. LA découverte du mois c’est Nimino, London 19-year-old student, tout ce qu’il fait est bon, il mériterait bien une chronique album d’ailleurs…Son flow s’infuse presque dans le morceau suivant des beatmakers français Cotton Claw.
Pour un peu de frivolité disco, Hercule & Love Affair est toujours le partenaire idéal, on l’inclut ici sur un mix Chaz Jankel. Barton Bug est un duo electro-pop strasbourgeois tout juste repéré par les Inrocks Lab. Suivant les beaux jours, on retourne vers notre amour deep-house avec Joachim Pastor, collègue d’N’To (voir interview N’To) qui remixe Sébastien Léger. Vijay remixe Feder, Hot Coins t’emmène en voyage au rythme d’une basse, François 1er te fait planer et Actress te rattrape pour t’enfouir dans des profondeurs inconnues.
On est toujours en train de chercher cette track de Trentemoller que l’on a adoré au Yoyo  et à défaut de l’avoir trouvée, on a découvert encore pas mal de pépites dont ces 2 derniers remix: . Alors oui on sait, vous en bouffez du Trentemoller avec WiseSound. Mais comme on n’a toujours pas reçu de plainte…