house

WISELIST #75 – TOP20 DES ACTUS MUSICALES

.
.

Cette playlist se met à jour tous les mois, disponible sur toutes vos plateformes
(Deezer, Spotify, YouTube, Soundcloud, Napster, Qobuz, Apple Music, …)

CHILL >>> INDIE ROCK >>> HOUSE/TECHNO

CHILL

Julia JacklinBody (Sydney)
Superbe découverte que cette voix australienne à la fois douce et crayeuse, on attend la sortie de son album Crushing le 22/02 pour mieux l’apprivoiser.
Henry Hall – Kid (Los Angeles)
« This is a special day, Peg and I, we had a kid, regretfully we named him Greg, shoulda named him Troy, that’s the best name for boys. » A l’écoute des dérisions d’Henry, on a tout de suite voulu creuser un peu plus loin et mieux connaître ce personnage à la fois drôle et talentueux.
Rodrigo Amarante – Tuyo (Rio de Janeiro)
Histoire de vous réchauffer le bout des doigts, un petit revival des 4 saisons de la série Narcos.
Alain BashungMa peau va te plaire #2 (Paris)
Cela fera 10 ans en mars 2019 que Bashung nous a quittés, l’occasion de découvrir les titres inédits de son album posthume En Amont.
BalthazarFever (Courtrai)
Le groupe belge annonce son quatrième album Fever pour le 25/01 chez Pias. La température monte. Concert prévu le 25/03 !

INDIE-ROCK 

CannibaleDo not love me too much (« un hameau en Normandie, 300 âmes vaches comprises »)
On s’engouffre avec délice dans les méandres exotiques de l’album à grenouilles Not easy to cook. Si on en veux plus, on peut également visionner leur concert intégral chez Laurent Garnier (enfin à Lourmarin quoi)
Octet– Hey Bonus (?) ❤
Parce qu’il n’est jamais trop tard pour découvrir une perle, retour en 2004, pour une rencontre entre les Beatles et Venetian Snares, ou comment magnifier le courant « data-pop/lap-pop » tout frais de l’époque avec un soin baroque qui fait résonner le duo français comme une joute verbale à Versailles. Putain, j’étais où en 2004 ?
The Claypool Lennon DeliriumBlood and Rockets : Movement I 
En parlant des Beatles, Sean Lennon et le bassiste Les Claypool ont annoncé la sortie de South Of Reality pour le 22/02 et on a bien hâte d’écouter çà.
Django Django Swimming at night  (London)
Parce que leur EP de 6 titres Winter’s Beach est de saison.
Fews –Paradiso (Mälmo)
Grosse surprise en revoyant FEWS en live il y a peu : Fred aurait mué pour une voix plus caverneuse ! Altération acceptée, on en redemande, et ca tombe bien leur album Into Red est annoncé pour le 1er mars ! Retour sur leur interview.
Daniel Pemberton – Assassins Breathe (UK)
Petite claque inattendue un dimanche sous plaid à l’arrivée du générique du film King Arthur (le dernier avec Jude Law) : c’est depuis mon morceau préféré pour faire du sport !!
Viagra Boys – Sports (Stockholm)
La nouvelle sensation rock à l’esprit punk du moment est passée récemment au Point Ephémère : l’attitude absurde du chanteur est temporisée par la classe du saxophone, les beats et la basse te font rapidement ôter le pullover.

HOUSE/TECHNO

SXFalling (Bruxelles)
L’album Eros de Stefanie Callebaut et Benjamin Desmet est certes discutable, certaines susurrations sensuelles désirent cependant  s’émanciper du lot « mainstream ».
Hubbabubbaklub Tomme Lommer (Oslo)
Après l’excellentissime Mopedbart que l’on entend à tue-tête dans toutes les Otto10, le quintet vous offre enfin des cours de norvégien tout en dansant sur un album de pop décomplexée intitulé Drømmen Drømmerne Drømmer. On aura rarement eu autant de plaisir à chanter en yaourt !
Monks (David Shaw/ Bufi)Nice Ride (Paris/Mexico)
En pleine tournée mexicaine de DBFC, David Shaw a rendez-vous avec Bufi en ce moment même. L’occasion de reparler projet (de) culte ?
Roe Deers Bells of Hell (Lithuanie) ❤
Comme si les saintes cloches déchues se retrouvaient en milieu techno industrielle. Juste parfait, encore bravo le duo.
OMOHBeat (Nîmes)
Parties in Paris ca vous parle ? Le duo nous décrit sa vision de nos nuits en 9 morceaux.
LaborealPurple (Nantes) ❤
Au coeur de son album d’ambiances dédiées au hip-hop Fréquence, Maxime Robin a dissimulé une pépite techno qui rebooste méchamment ton petit coeur à la 3e minute.
Red AxesEdit Service 2 (Tel Aviv)
En 2012, le label I’m a Cliché proposait tous les 15 jours un inédit de son cheptel. Voici celui proposé par Red Axes, qui n’a apparemment toujours pas été édité sur les plateformes de streaming, sorry.
Erland CooperMirk (Orkney)
Ce multi-instrumentiste s’inspire de son environnement pour chaque EP. Comme tout le monde me direz vous. Oui mais non car Erland pousse plus loin. Après son travail Solan Goose inspiré de la nature sauvage sur son archipel écossais, voici Nightflight. 3 morceaux pour lesquels il s’est fixé des règles : toujours se tenir debout, faire des gestes rapides et ne pas rester plus de 10 minutes sur une piste, afin de retransrire l’animation et les flux des rues de Londres, comme un autre éco-système.

– Julie Lesage –

[Image : L’ombre des fous rires des tableaux de Yue Minjun…]

Ton invit pour N’To et Joachim Pastor

Invitation individuelle pour le samedi 19 janvier 2018

Abonnée aux soirée de la Paris Society, la Hungry party revient sous les néons du T7 avec vue sur la dame de Paris. Au line up :
N’to
Joachim Pastor
Will Spleen

Si tu ne vois pas le bouton rouge pour réserver, désactive 1 minute ton adblock.


TENTE TA CHANCE pour gagner ton invitation, en seulement 2 étapes:

1. Like notre page Facebook
2. Envoie nous un mail à contact@wisesound.fr en précisant l’objet ainsi que ton nom, ton prénom.

Plutôt simple, pas de questionnaire, pas de dessin à faire.
…et si en plus, tu partageais le concours via Facebook, Twitter ou autre, ce serait super sympa, nous permettant plus de visibilité, donc plus de partenariats et plus de places à faire gagner pour les prochains concerts! Les gagnants seront prévenus la veille par mail.

Concours soirée Todd Terje et Darius

 Concours pour le samedi 12 janvier 2019

Parce qu’il faut se dégourdir les jambes et commencer à danser house dès le début de l’année, on t’invite au T7 .

Au menu allégé:

Todd Terje – DJ set –
► Darius
Kartell
Cézaire

Si tu ne vois pas le bouton rouge pour réserver, désactive 1 minute ton adblock.


TENTE TA CHANCE pour gagner ton invitation, en seulement 2 étapes:

1. Like notre page Facebook
2. Envoie nous un mail à contact@wisesound.fr en précisant l’objet ainsi que ton nom, ton prénom.

Plutôt simple, pas de questionnaire, pas de dessin à faire.
…et si en plus, tu partageais le concours via Facebook, Twitter ou autre, ce serait super sympa, nous permettant plus de visibilité, donc plus de partenariats et plus de places à faire gagner pour les prochains concerts! Les gagnants seront prévenus la veille par mail.

Best of NIGHT 2018

Vous êtes en famille ? Moi aussi. Joyeux Noël.
Mais comme Vitalic puis Miss Kittin, je rêve cosmique.

2019 l’année de la teuf débarque sous peu et tant mieux. Sauf qu’il arrive parfois, vers 2h du matin, première nuit de l’année, en plein réveillon, on ne sait pas trop bien comment, que trois personnes enjaillées s’emparent de la sono pour s’égosiller raillant avec madame Céline Dion. Une expérience qui m’a déjà traumatisée 2 fois, 2 fois de trop.

J’ai donc cette année décidé de voler à votre rescousse, ou du moins la mienne, en compilant les morceaux qui ont marqué mon dancefloor de salon cette année, BIM : un best of house-disco/techno-house et tout ce qu’il y a à insérer entre les deux. Lancez les confettis, et allumez le bass booster pour la dynamite version Digitalism, Weval, Gui Boratto, Red Axes, Âme, Kölsch, Jono Ma, Moullinex et tant d’autres. La crème de la crème.
Je vous souhaite un extravagant et chaleureux réveillon.

– Julie Lesage –

FYI: Cette playlist sera mise à jour tous les ans sur toutes vos plateformes. Bonne écoute !

La compil’ pré-Transmusicales 2014

Si vous hésitez encore à prendre vos places pour les Trans, on vous a fait une sélection des découvertes de cette saison 2014: en avant-première, tous les groupes qui feront les prochains festivals d’été, et dont on parlera l’année prochaine.

POP: Superets, FUZETA, My Summer Bee, Compact Disk Dummies, Raury, Puts Marie, Moses Sumney

ROCK: I Me Mine, Grand Blanc, Jambinai, Bantam Lyons, Eagle Gift

CLUBBING: Jungle by Night, TOO MANY ZOOZ, Shamir, DBFC, The Hacker, DollKraut, Rone, Ten Walls, Thylacine, N’To, Marco Barotti

Plus d’info sur le festival: Transmusicales 2014


SWIMMER de DISCODEINE

Swimmer

Swimmer

On se souvient du fameux titre Synchronize de Discodeine en featuring avec Jarvis Cocker, un tube de 2007. Pas fan du premier album éponyme, ou pas prêt peut-etre on était novice, on écoute par curiosité le nouvel album intitulé Swimmer, sorti le 21 octobre 2013, puisque que le titre Aydin passant sur les ondes est plutôt sympa. Avec la contribution de la voix de Kevin Parker de Tame Impala, forcément ca sonne bien. Et là c’est la révélation, mais cet album est génial !!!! Il donne juste une patate d’enfer, ce soir on a le rythme dans la peau, malheureusement on n’est que mardi, on va se calmer.

 Le son parait très propre, cristallin, mais pas vide pour autant. Le duo composé de Cédric Marszewski aka Pilooski et Benjamin Morando aka Pentile nous secoue avec finesse. Une belle entrée en matière avec des collaborations intéressantes au début de l’album. On y retrouve Mark Kerr qui a bossé avec Bot’Ox (ah tiens !).

Le tempo de Dive Wet nous repose un peu l’esprit après les sons distordus de Dry By. Puis, la 5e track Sip Slow agit un peu comme une entracte, une descente dans les abysses pour mieux préparer l’auditeur à la seconde partie de l’album (et la meilleure). Finies les voix, on part pour la disco house. On a limite l’impression que la première partie était une introduction, un piège à promo, une préparation de l’oreille, pour nous attirer vers ce qu’ils savent faire de mieux. Bien joué les gars !

A ce qu’il parait, ils sont restés cloîtrés dans une abbaye transformée en studio, pas étonnant de retrouver des traversées cosmiques, insinuées dans une ambiance à la fois tourmentée ( « Can you kill me ? ») et limpide.
Ils rompent avec le stéréotype du titre expérimental sur le long terme. Les titres s’enchainent, légers, courts et efficaces, créant une osmose globale, une aventure complète, rythmée au synthé et aux fausses percussions numériques.

Discodéine, groupe dont le nom annonçait une disco sous morphine (codéine), réforme et offre du clubbing entre la pop, la house et l’électro, épuré des grosses basses ou grooves que l’on a l’habitude d’entendre. Nos préférées : Hydraa, Liquid Sky et Plum Blossom. Cette dernière sera de toutes nos parties à la maison ! Vous pouvez retrouver les deux premières sur la WiseList de ce mois.