Einleit, pop noire franco-japonaise

« Einleit est plus mélancolique, plus cynique aussi, et certaines harmonies sonnent dark. De toute façon, je n’aime pas écrire des trucs joyeux. J’ai tendance à ternir mes experiences personnelles par l’écrit, mais il y a forcément un jeu de clair et obscur, la gravité appelle la légèreté sinon ce serait vraiment déprimant. »