Cadillac

(Ca-)Cadillac quitte Stupeflip pour un projet solo aussi fou

.

Surfant sur la vague du retour de Stupeflip, et sans doute aussi sur l’expansion du rap, Stéphane Bellenger aka Cadillac s’éloigne de son copain King Ju et s’émancipe du Stup Crou avec un album solo modestement intitulé Originul dont la sortie est prévue le 16 novembre. Serait-il un type devenu aigri ? Non, puisque de nombreux featuring y inviteront les drôles et stupéfiants. Peut-être l’envie de vociférer un rap brut sur encore plus de morceaux, par ces temps où l’on ne sait plus vraiment comment se faire réellement entendre.

Toujours avec un pointe d’humour, Sébastien révèle son album par la fin de son personnage. Voici son premier extrait : Game Over, qui tourne en dérision notre décomposition afterlife. Dans le clip vidéo, C4C4 est mort, il apparait pourtant mi-dieu à barbe, mi-timbré d’asile, parlant à son costume vide surmonté de la fameuse tête à forme bicorne type Napoléon.

Cadillac bouffe les pissenlits par la racine et se fait lui-même dévorer par les vers, mais ca a l’air presque chouette comme expérience ! On y distingue d’ailleurs une vague ressemblance avec le jeu fou de Denis Lavant dans Holy Motors. C’est malade, décalé, gore mais bon enfant.

Alors Cadillac, ca passe ou ca crac-crac-crac-craque ?

– Julie Lesage –