Blutch

WiseList #69 – Le top 20 des actus musicales

.

[Image : Campagne de Wild Santuary contre la déforestation]

Playlist en écoute sur toutes vos plateformes
(Deezer, Spotify, YouTube, Soundcloud)

MELTING-POP
INDIE / ROCK
ELECTRO-HOUSE / TECHNO

Bonne écoute !

MELTING-POP 

Beach HouseBlack Car (Baltimore)
Le duo s’est redoré le blazon avec son album 7, on s’est particulièrement fait attraper par le vibraphone mélancolique et obsédant de ce titre, on ira les voir le 15/10.
Rone – Wave (Paris)
Le titre le plus sensuel de Miropolis, est clipé sur un scénario réalité virtuelle à la Black Mirror (regardez jusqu’au bout) par Greg Barth.
Ulrika Spacek – Freudian Slip (London)
Nos chouchous timides ont sortis un nouvel EP en scred, on a failli passer à côté. Voir interview.
Moon Gogo – Pinball  (Nantes)
Federico Pellegrini sifflait comme un cowboy de far west, accompagné d’une coréenne qui jouait du geomungo, revival à se faire quand la chaleur brouillera ton horizon.
ParcelsTieduprightnow  (Byron Bay)
Le titre bien-être de l’été aux arrangements parfaits qui annonce un premier album fin 2018, à découvrir à Rock en Seine !

INDIE / ROCK

Snapped Ankles – Bel Air (London)
Le groupe post-punk vent de sortir un EP de reprises, parmi lesquelles ce titre originellement de 20min par CAN. On aime la rupture à la 3e minute.
Brainbow – Gold Rush (Lyon)
Pour une fois qu’en refrain indie-pop-rock sonne bien en français, on souligne le quintet qui vient de sortir son 1er album sous un nom simplifié (Exit « Alexis and the »)
Timi Temple – Young Man Old Boy (Sydney)
A 6 ans, Tim Lockwood jouait déjà du violon à l’Opera House, ce génie manie la psyché-tronic et le rock pour parler de sa 20aine, ni trop jeune, ni trop adulte.
Maestro – Harmony (Paris)
On revient de la release party de Monkey Business, Mark Kerr est en pleine forme et Frédéric Soulard veut résolument nous faire danser sur des lives très électro ! Top!
LegPuppy – Meds and Beer (London)
Le titre parfait pour boire une 6e pinte après une victoire de World Cup, ces fans de The Fall continuent leur satire du monde contemporain: après le narcissisme du selfie stick, les voici qui chantent « I’m in a meeting about a meeting (…) power boy »
Nova Twins Hit girl (London)
Le furieux duo féminin a été découvert aux Transmusicales, on a attendu leur titre le plus doux pour vous le mettre en playlist.

ELECTRO-HOUSE / TECHNO

CORPSPerdu (Paris)
Une atmosphère dark wave et des textes français clamés hauts et forts pour ce projet solo : « CORPS caresse autant qu’il agresse », son nouvel EP A Corps se compose des titres Tordu, Perdu, Divin…bref y’a du challenge pour le trouver sur la toile! Mentionner le label Maison Ainsi peut être utile.
Alvan – Sanzel (Rennes)
Seul avec sa guitare, son sampler et son ukulele, Alvan arrive à te faire voyager dans une ambiance James Bond au Maghreb, avec une belle profondeur.
Simian Mobile Disco – Hey Sister (London)
Après le phénoménal Hey Sister, voici notre 2nde sélection de ce formidable album travaillé avec le Deep Throat Choir. On va absolument voir ca en live, on demande expressément une tournée !
Etienne de Crecy Work (Lyon)
Deux nouveaux titres pour Etienne, qu’il jouera sûrement à Calvi ce week-end, on note à l’agenda sa date du 13/04 à La Philharmonie.
Digitalism Space Race (Hambourg)
Le duo allemand semble toujours être dans la course, un petit côté K2000 de l’espace non?
Sink Ya TeethIf you see Me (Norwich)
Un samedi matin à leur appart, ces 2 nanas adeptes du DIY ont invité tous leurs amis sur une promesse d’alcool gratuit, et on filmé la fête pour leur clip, en mode advienne que pourra on fournit le groove.
Blutch remixe JumoVille (Norwich)
Tel un décollage sans fin, ce titre fait partie de l’EP de remixes de Dérives, chez Nowaday Records.
Gui Boratto – Forgive Me (Sao Paulo)
Ohlala ce cadeau pointu que nous offre Gui, un morceau hyper cinematographique truffé de ruptures étonnantes. Il va nous rendre fous s’il la joue le 28/07 !
ÂmeIf you see Me (Norwich)
Âme sort enfin son premier album Dream House et rien que les 4 premiers tracks sont gigantesques, les fans ne vont pas être déçus par son ecclectisme !

– Julie Lesage –

 

WiseList #23

La Pavane est une danse de cour lente du XVI siècle, pas grand chose à voir avec cette ma-gni-fi-que quiétude rythmée, on y entre tout doucement et on se surprend à recevoir le rythme dans la nuque jusqu’à ressentir cette envie irrésistible de sortir. Parfait pour éveiller vos sens d’écoute pour la suite de cette 23e WiseList.

BEATMAKERS
On s’intéresse aujourd’hui à la black music amenée par la house/hip-hop de Blutch et de Blue Sky Black Death, le genre de musique qui te réveille en douceur et bonne humeur le dimanche matin. Une autre tournure du hip-hop est amorcée avec Estère, jeune new-zealandaise qui produit ses morceaux elle-même en pyjama dans sa chambre. A la fois chanteuse et beatmaker, elle amène un peu de fraicheur féminine dans le milieu.

POP
En parlant de fraîcheur, on ne peut mieux faire avec SOAK qui parait avoir 15 ans (en fait il en a 18 mais n’a pas encore mué). Ce n’est pas Jordy mais mieux. Il sera d’ailleurs en concert gratuit lundi 23 Février (donc demain) au Carmen ! Le suivant Apparat est déjà un pilier, on est juste retombé sur une ancienne qui passe très bien et on a voulu la ressortir en WL. Voilà.

ROCK
Alabama Shakes trace sa route entre blues-rock et soul, c’est un peu le type de chanson qui peut passer sur toutes les radios, qui s’inscrit très bien dans la tendance après Mark Ronson. Une que l’on entend pas à la radio et c’est bien dommage, cela nous reposerait, c’est la canadienne Chinawoman avec sa voix si particulière de dandy mi-homme, mi-femme. On adore donc on en met deux dont la fameuse Party Girl. Et puisqu’on est dans les doubles rations, allons-y c’est gratuit, suivent 2 tracks de The Liminanas. Marie et Lionel revisitent les années 70, psychédélisme et cheveux au vent, préconisé à fond dans la voiture sur une route de campagne, si t’en as une de voiture. Et puis tu coupes le moteur et descends dans une cave un peu crado où Deficit Budgétaire joue son nouvel EP, car We Are, no matter la crise. Enfin vendredi 13 mars, c’est plutôt au Garage Mu qu’ils vont réellement jouer, avec Blackmail dont on vous reparlera. Plus on écrit en écoutant, plus on se dit qu’elle a du chien cette WiseList. Surtout quand résonnent les guitares de The Soft Moon. Perso, on ira les voir aux Nuits Sonores à Lyon en mai, mais pour les parisiens stoïques, ils passeront également le 3 juin à la Maroquinerie. Pour les Steeple Remove, c’est trop tard, c’était jeudi au Point Ephémère avec cette reprise sooooooo sexy Unclean, perso on la voit bien pour un strip-tease rock celle-là.

ELECTRO-HOUSE
Ghost Culture dont on a fait la chronique album ici a joué complet à la Boule Noire mardi dernier c’est dire si le jeune protégé de Daniel Avery était attendu sur Paris. Une autre belle surprise ce mois-ci, c’est un nouveau titre de Hot Chip, hyper dansant qui plus est, et çà ça faisait longtemps…Un nouvel album prévu pour cette année donc?
On enchaîne avec TR/ST (parce que Trust est déjà pris dans le hard rock par les copains d’AC/DC), groupe synthpop coldwave canadien qui tourne pas mal sur l’hexagone en ce moment. Puis, la meilleure de Ricardo Villalobos: Dexter. Elle te met dans un état second, et te prépare pour la suite: 2 artistes confirmés pour les Nuits Sonores. L’invité d’honneur Môsieur John Talabot, et une petite trouvaille, Mehmet Aslan, berlinois d’origine turque, qui donne de très bons espoirs avec Mechanical Turk. Si tu sais rouler des épaules, c’est le moment. On lui souhaite un très bon accueil à Lyon! On finira sur un deuxième morceau du beatmaker Blutch, plus dans le genre lounge dansant.

BERCEUSES
Avant d’aller vous coucher, une douceur, The Quiet de Chelou et une magnifique berceuse, digne des vieux disney avec Ala.ni: auteur-compositeur de London ayant fait ses premiers pas auprès de Mary J Blige, Damon Albarn ou encore Andrea Bocelli, elle sort de l’ombre et son premier EP Spring cette année.