Paris ressuscité sur fond de techno

.

Depuis 2 ans, Paris a ressuscité sa nuit et sa scène techno: là où Londres, Barcelone et Berlin avait l’exclusivité du party tourisme, Paris résonne enfin comme une destination de fête électronique. En grande partie grâce à Concrete, mais aussi à de nombreuses soirées et festivals organisés en dehors du clubbing, cherchant des espaces en friche sur Paris mais également en dépassant le périphérique, des lieux pouvant accueillir des milliers de personnes et nous libérer du contexte boite-videur-petit espace clos. Crack Magazine s’est penché sur le Paris by night et interview Clara 3000, Ivan Smagghe, ClekClekBoum, Concrete, Nina Kraviz, Blueprint sur cette évolution flagrante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X