Les révélations du MaMA festival

Pour ses 10 ans, le MaMA s’est cette année un peu plus étalé sur le quartier de Pigalle. Pros du secteur de la musique et festivaliers se sont mélangés pour découvrir les artistes émergents qui seront demain à la une des charts. Oui j’extrapole, quoique, cela arrive à un chanceux chaque année : Jain en 2015, Eddy de Pretto en 2017, …personne ne les connaissait encore à cette époque !

Voici donc les coups de coeur de cette édition 2019:

HERVE

S’il fallait parier sur LA star populaire, de demain ce serait lui ! Une voix doucereuse et crayeuse entre Stephan Eicher et Richard Gotenair, un texte en français, et une electro entraînante : le combo gagnant d’un one-man-band pour faire sensation sur les ondes fm. C’est simple : à la fin du concert, le public criait son nom « Her-vé! Her-vé! ». On pourrait faire l’analogie avec un Eddy de Pretto version electro-pop, mais en mieux, moins tête à claque, qui lorgne facilement vers le dancefloor. L’anecdote révèle tout de même que le banlieusard a déjà écrit des textes pour Johnny Hallyday…et qu’il est aussi entré en effraction chez les Gainsbourg ! Affaire à suivre : il sera le 4 novembre aux Etoiles et le 19 mai à La Maroquinerie.

;
CALLING MARIAN

J’avais « streamé » au préalable : à l’écoute de morceaux distincts, je n’y avais trouvé ni âme ni mélodie. Et pourtant quelle belle surprise ! Voyageant au gré de volutes planantes en début de set, on se plait à découvrir de nouveaux ajouts percutants toutes les minutes, la productrice lyonnaise construisant une acid-techno à l’harmonie concrète et en progression constante. Elle est là, la magie de Calling Marian : c’est une épopée qu’il faut suivre en live du début à la fin, afin de se laisser porter sur le long terme et de monter, monter, monter (promis j’avais rien gobé). Une fois noyé dans ses limbes, on est comme happé et n’en ressort plus ! RDV le 5 mars au Petit Bain.

.

BANDIT BANDIT

Après Bonnie & Clyde et the Kills, voici le nouveau duo rock et sauvage. Ils s’étaient rencontrés sur Tinder, se sont fait du mal, et on pansé le tout en chantant ensemble.  On les avait découvert avec le single Maux, qui rappelait l’écriture de Grand Blanc. Depuis, Maëva et Hugo ont sorti leur premier EP éponyme de 6 titres et partent à la conquête de la France, bénéficiant d’un très bon retour du public comme des médias. La sauce prend.
[Bandit Bandit est en lice pour le tremplin Ricard Music live, vous pouvez aller voter pour eux ici.]

.
AEDAN

Aedan fait du C2C tout craché. Logique, c’est le nouveau projet de Pfel, ancien membre du collectif des 4 Djs et quadruple champion du monde de DMC. Pas de grande découverte ou surprise au niveau des sonorités donc, mais on apprécie les belles envolées cinématographiques du titre Le Temps, tiré de son premier EP Microclimat, tout frais dans les bacs.

.

ATOEM

ATOEM n’est pas vraiment une nouvelle « révélation », puisqu’on avait déjà découvert le duo empêtré dans ses fils lors d’un set ultra puissant aux Transmusicales, un jeu « à domicile » pour les rennais. Sur scène, l’installation du mur de synthés modulaire et d’une barrière de laser offre un univers machiniste, froid, presque spacial. A voir absolument ! Atoem vient de sortir un EP Enter The World’s Symmetry et sera en concert le 07/12 à Magny Le Hongre (près de Disneyland).

.

.
SOMEONE

La chanteuse Tessa Rose Jackson a voulu créer son projet néerlandais Someone comme une expression multiple des arts. Par dessus son groupe alternant guitares pop-rock, chant folk et synthés pop, elle projette des animations bien psychées, sensées représenter divers aspects de la forme humaine. Nous, on y a vu des planètes et géométries variables où se laisser perdre, par-dessus les moulages et sculptures du Carmen, c’était chouette.

.
Un petit bonus pour la fin : la reprise de Everybody’s Got to Learn Sometimes par les bretons DEWAERE, ca déménage , like the sunshine:

 

Julie Lesage

[Image en Une : installation de It It Anita en pleine fosse au MaMA festival, photo du grand Mathieu Foucher]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X