Interview Mini Mansions

.
Mini Mansions a joué son nouvel album cet été à Rock en Seine et revient en haut de l’affiche pour une soirée au Divan. Le trio psyché pop de vieux amis Angelins (c’est comme çà qu’on appelle les habitants de L.A.) est composé de Zach Dawes (basse, batterie, guitare), Tyler Parkford (chant, piano, synthé, guitare) et Michael Shuman qui n’est autre que le bassiste de Queens of The Stone Age ! Ce dernier détail suffit pour vouloir les rencontrer.

Mini Mansions bonjour, vous avez sorti votre 3e album The Great Pretenders en mars dernier, vous considérez vous comme de grands comédiens? Pourquoi ce titre?
Tyler: Même si on était des simulateurs, on ne te le dirait pas. Mais ce que je peux te dire c’est que le titre fait écho aux paroles de la chanson Ordinary Man, et qu’il correspond bien à la construction de l’album, car celui-ci raconte l’histoire des plusieurs personnages, indépendants les uns des autres.

2015MiniMansions_TheGreatPretenders_260215.gallery

Ce nouvel album se révèle un peu plus fun que les précédents, mêlant les nuances psychédéliques de la pop 70 avec la brit’pop 90. Auriez vous une petite nostalgie des années 60-70?
Tyler: Oui je pense qu’on l’a tous. On n’ a pas grandi avec les punks 70s, mais cette nostalgie est apparue lorsque les enfants des années 90 ont commencé à écouter la musique des années 70 avec des perspectives différentes. Et en effet, notre album en est inspiré consciemment mais sans que cela devienne rituel. La production est différente et apporte sa touche de modernisme, on ne veut pas totalement copier l’époque non plus.

Il y a une petite exception avec le ton d’Any Emotions, la mélodie nous enveloppe comme un petit cocon protecteur bonne humeur alors que les paroles ne sont pas des plus gaies. Qu’en est-il de ces paroles?
Michael: Au départ, cette chanson devait parler d’enfants atteints du syndrome d’Asperger, qui ne ressentent pas les émotions. Je me suis rendu compte au fur et à mesure de l’écriture que cette chanson devenait de plus en plus personnelle. En fait, quand on a commencé l’album, j’étais dans une période sombre, en pleine rupture. Le sens des paroles décrivait également ce que je ressentais. C’est sans doute l’album le plus personnel que j’ai jamais fait finalement.

Michael, comment gères-tu entre Queens Of The Stone Age et MINI mansions, comment Mini Mansions s’est créé alors que tu étais déjà occupé avec QOTSA?
Je venais juste de finir la tournée avec les Queens, on était tous en break et avec Tyl’ on a décidé de travailler toutes ces démos qui n’étaient jamais sorties de nos chambres. En fait ce qui prend du temps c’est la tournée d’un nouvel album comme avec les Queens auquel il faut y dédier une année entière. Mais lorsqu’on voit les potes, on se met toujours à jouer ensemble, ca vient naturellement.

Et les autres, travaillez-vous également sur d’autres projets?
Tyler: Pas vraiment, ah si je fais un peu de compo lounge sous le nom de Mister Goodnite.

Choisissez l’un de vos morceaux et racontez m’en une histoire.
Michael: Un truc inhabituel sur Creeps, qui représente bien la magie de la séquence de prod’: J’étais en train d’enregistrer la guitare pour ce morceau, d’essayer maintes fois de trouver le bon son et notre ingénieur s’est soudainement mis à crier sur cette guitare car il n’en pouvait plus de frustration. Voici l’explication de la première chose que vous entendez sur Creeps: ce cri est stupide, ne veut rien dire et c’est pourtant devenu un élément essentiel de la chanson, c’est épatant!

3 artistes que vous affectionnez particulièrement?
Michael: Benjamin Hugues est une grande source d’inspiration pour nous.
Tyler: Sparks, on étaient avec eux il y a quelques jours, ils sont adorables.
Michael: Je pense qu’on crée une musique spécifique, mais un qui le fait à grande échelle c’est Tame Impala. On a tourné avec eux, ils nous inspirent beaucoup. Parce qu’ils l’ont fait! Ils ont démocratisé la psych-pop et maintenant beaucoup de gens en écoute.

Mini Mansions sera en concert le 30 novembre au Divan du Monde, si vous aussi vous avez appris a apprécier la psych-pop ne les ratez pas !

J.L.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X