DOCU : L’éloge du rien – par Iggy Pop

.

Je zap, furette, scroll réseaux et check boites mail surchargée à 300 à l’heure, à l’affût de l’événement « de ouf » à vous proposer, ou de partager une émotion explosive à l’écoute d’un nouveau groupe. Et je tombe sur L’Eloge du Rien.

Je viens de découvrir un documentaire thérapie : de ceux qui vous stoppent les pensées les plus angoissantes, qui reposent votre esprit tout en ouvrant vos chakras, ou du moins vos mirettes.

« Un jour, le rien prend la fuite, las d’être incompris… »

Pendant 8 ans, Boris Mitic a promené l’objectif de sa caméra pour un combat singulier : la défense du rien, en simple exercice de style, en contradiction avec notre temps. Très vite, il ouvre le jeu existentiel à plus de 100 étudiants et collègues dans le monde entier pour une oeuvre collective guidée par ses directives, à savoir des citations et provocations à propos du rien. La prouesse tient dans l’harmonie et la consistance esthétique de cette oeuvre cinématographique plurielle au tour de la notion de …rien, ou de sa définition soit-disant universelle.

Sans artifice et pourtant si belles, les images deviennent finalement plus fortes que toutes les explosions que l’on nous envoie constamment à la face. A travers une simplicité éblouissante, le rien nous parle en vers poétiques du rapport psychologique que nous éprouvons à son égard, de sa voix rocailleuse et pleine d’histoire, interprétée avec brio par Iggy Pop. Seule la musique de Pascale Comelade et des Tiger Lillies l’accompagne.

Ce film est accessible sur Vimeo pour la modique somme de 2,99€ au nom de In Praise of Nothing, par ici.

Offrez vous ce moment hors du temps, une heure de rimes pour une totale remise en question.
Sentez vous cette sérénité envahir votre âme ?
Le rien nous avait manqué.

Julie Lesage

X