3 perles présentent leur album chez PIAS

.

Soirée PIAS NITES ce soir,
comprendre le label [PIAS] présente trois groupes à La Maroquinerie, en pleine actu « nouvel album à venir ». De belles découvertes, et une danse endiablée avec DBFC, dont on n’en attendait pas moins…

[photo Camille Cuneo de Montety]

YAN WAGNER

Yan Wagner n’est plus derrière sa table de mix mais à la place du crooner, accompagné de batterie et synthés. Avec sa voix sexy aussi grave qu’un Dave Gahan ou un Arnaud Rebotini, Yan nous replonge dans la cold et new wave des années 80. Pas étonnant qu’il soit copain copain avec La Mverte. Pour une première partie à 20h, La Maroquinerie est déjà bien remplie, et le public se dandine très tôt sur les beats parfois disco du parisien. On attenderait juste un peu plus de présence sur scène, mais la formation étant récente, cela viendra sûrement sous peu.
Nouvel album This never happened prévu pour le 1er septembre.

[photo de Mathieu Foucher]

J.BERNARDT

Question présence sur scène, là, J.Bernardt est ultra à l’aise: déhanché chaloupé et attitude hip-hop, il en ferait limite un peu trop, à vivre chaque variation musicale avec son corps. Rompu au jeu de scène via son précédent projet reconnu Balthazar, J.Bernardt s’approprie tout l’espace en à peine un morceau. On reconnaît cette voix magnifique s’aventurant parfois dans le gospel, l’instrumentation est quant à elle millimétrée,  prête à envoyer ses tubes sur les ondes FM, voguant entre la pop, la folk, l’electronica et le R’nB. Son anniversaire fût arrosé à la Maroq’ quelques heures plus tard.
Nouvel album Running Days prévu le 16 juin.

[Photo de Mathieu Foucher]

DBFC

Oh mon dieu qu’ils sont beaux. David Shaw et Dombrance ont cette attitude de rockeur britannique qui fait craquer les filles. Pourvoyeurs de tubes psyché-indie-électro ultra dansants, DBFC aime se présenter comme un club et non un groupe. On prend direct une carte d’adhésion, tant la danse de David Shaw a quelque chose de contagieux. Les nouveaux titres s’enchainent, tous géniaux. Le pop New Life, le rock Bad River, le Disco Coco qui sera repris en rappel et bien sûr les anciennes explosives Leave My Room et Autonomic. David n’a pas manqué de faire son show (jeu de mot pourri) à venir chanter parmi un public en liesse au milieu de la fosse. Leur prochain concert, courez-y.
Nouvel album Jenks sorti aujourd’hui.

                   
[photos Camille Cuneo de Montety]

 


Disco Coco (début de concert) [Vidéo de Solangel Agueta]

– Julie Lesage –