EXCLU: la nouvelle couleur techno de Wielki

News du jour: Wielki est de retour sur Way Of House. On vous propose d’écouter aujourd’hui en exclusivité son tout nouveau morceau Blanche, un titre techno plus sombre mais tout aussi profond et mélodique. A mi-chemin entre mélancolie et énergie dancefloor pure, ce titre confirme la marque de fabrique de ce producteur de talent.

First EP – Vimala

« C’est ce premier morceau qui nous a fait dresser l’oreille tel un loup avide de sons destructurés ou autrement surprenants. Sans repère, tout est dissonant mais également terriblement attirant. Teenagers a quelque chose de mystique par ses longues notes aux synthés, mais reste enchaîné au réel d’une part par le tempo, et d’une autre part par cette manie que l’on a à chercher les codes là où finalement il n’y en a pas. Si l’on devait parler de Vimala avec un seul morceau, c’est celui-ci que l’on choisirait.

She’s Bad – Lapcat

« C’est doux et crémeux mais rythmé façon hip-hop, c’est l’hésitation entre le plaid polaire et la piste de danse, c’est l’acoustique versus l’électronique, c’est la rencontre d’une chanteuse du midwest américain (Cate) avec deux musiciens suisses plutôt urbains (Jonas et Jean-Jacques).
De la « street pop hardcore et mélancolique » selon les mots de Jonas… »

Goodbye – Colder

Colder nous abreuve d’albums en ce moment. On adore Goddbye pour toutes ses influences: de Fujiya & Miyagi à The Doors en passant par Suicide et Depeche Mode. Un album qui s’écoute avec plaisir délectable dans son intégralité.

Kalia, nouvelle merveille de Chapelier Fou

Aujourd’hui sort Kalia, nouvel album de Chapelier Fou. C’est un bijou qui vous transportera entre classique et électronique vers des paysages cinématographiques. Niveau ravissement, on met cet album au top ! Lors de son écoute, la première track nous remémore que le messin Louis Warynski est surnommé le Yann Tiersen de l’électronique.

Far Life – Giirls

L’Album du Mois est un EP d’une puissance sombre, belle et rebelle, découlant du post-punk, empruntant autant à l’électronique de Trentemoller qu’à la dark wave de The Soft Moon. Ames sensibles, vous surplombez un abîme grinçant, et l’appel du vide est bien trop fort.

I Don’t Trust You – No Money Kids

L’ALBUM DU MOIS. Ca y est, on a trouvé un album bijou. Un album que l’on va écouter à répétition, et surtout dans son intégralité, whisky et clope dans chacune des mains. I Don’t Trust You est le premier album de No Money Kids, des bordelais portant le défi du duo sur une musique des plus brutes, comme cramée sous la chaleur du Tennessee.

Anima – Francesca Belmonte

Francesca Belmonte s’affranchit de Tricky, enfin presque.
L’exception est nommée Francesca Belmonte, oui la muse de Tricky, qui a collaboré 5 ans avec le pilier de la trip-hop, notamment sur False Idols et Adrian Thaws. Selon certains, ce premier album révèle l’artiste comme prometteuse. Elle ne promet rien , elle avance déjà une belle maturité !

Bjork partage Vulnicura live

On a un gros cadeau.
Enfin, Bjork a un gros cadeau: elle t’offre l’enregistrement de son concert d’hier soir au New York City Center Theater avec Arca et l’orchestre de 15 personnes Alarm Will Sound. Vous pourrez y écouter quelques tracks de son nouvel album Vulnicura comme Stonemilker, Black Lake, Lionsong, History of Touches, NotGet, Mouth Mantra, Family, Quicksand, …ca fait déjà pas mal.

Ghost Culture

On en avait déjà entendu parler, l’album allait le sortir le 5 janvier, et on nous avait proposé les titres Mouth et Giudecca en apetizer. Ca avait l’air sympa. Et puis on est tombé sur Answer …

Blonde Redhead – Barragan

Barragan est un album romantique à écouter dans son intégralité pour son ambiance atmosphérique et nonchalante, parfait en bas volume pour finir un dossier du boulot tard le soir à domicile ou pour une lecture du dimanche, il repose l’esprit.

Royal Blood – Royal Blood

Recommandés par les Artic Monkeys (Matt Helders arborait un T-shirt à leur effigie) mais aussi par Jimmy Page de Led Zeppelin, ce duo britannique (oui que deux) renoue avec la bonne vieille tradition rock façon Jack White/ White Stripes. Des sons bien gras, parfaits pour la rentrée, ca manquait de bon rock brut depuis longtemps ! C’est d’ailleurs surement pour ça qu’il sont encensés par la critique. Bon timing.

X