Interview Bantam Lyons

Bantam Lyons, groupe Brestois installé à Nantes et au nom d’un personnage secondaire du roman Ulysses de James Joyce, nous a fait totalement chavirer à l’écoute de son EP, notamment avec When Lips Turn Purple. Du coup, on est parti les interviewer pendant les Trans. Le réveil semblait bien difficile pour le quatuor en ce samedi après-midi, d’ailleurs c’était un peu pareil pour tout le monde. Vous le ressentirez peut-être sur cette interview. Qu’importe, ce qui est certain c’est que le chant de Loulou ne vous laissera pas indifférent.

Interview Grand Blanc

C’est euphorique que Grand Blanc descend de la scène des Transmusicales, une atmosphère qui délie les langues, surtout celle de Benoit le chanteur, et offre quelques exclus pour un entretien à la fois grave et délirant: « Il y a des gens qui font un travail pour faire oublier la mort et Patrick Sébastien le fait super bien, mais nous notre travail c’est de faire face , mettre l’anxiété au milieu et lui tordre le cou. »

Interview Forever Pavot

« Ce sont deux voix qui se mêlent: la sienne et la mienne, un peu à l’image de certaines chansons de Gainsbourg. Il s’amusait à fondre les voix, à passer du féminin au masculin. Ca parle d’un couple qui se reproche l’un a l’autre d’être trop superficiel. (…) je suis assez énervé par les gens superficiels.

Interview Chapelier Fou

.
« …complètement fou cet après-midi là, je captais plus rien et j’ai passé à peu près 2 ou 3 heures à respirer comme un lapin, un challenge ce morceau, … »

Interview Bot’Ox

« Quand tu fais de la musique, tu aimes une guitare, tu aimes une boite à rythme, tu aimes un synthé, tu aimes une basse, tous les sons sont chouettes à exploiter. Dire je ne fais que de l’électronique ou que de l’acoustique, ca ne veut rien dire. »

X