Caravelle, l’album de Polo & Pan est enfin arrivé !

.

[Ecoute intégrale spotify ci-dessous]

Caliente, légèreté, soleil et petits oiseaux. Polo & Pan te déstresse en 52 minutes. T’oublies les dossiers à finir, t’oublies qu’il pleut sur Paris… tiens il est rangé où mon blender, j’ai envie d’une margarita.

On l’attendait depuis longtemps cet album, et tout le monde le sait: plus impatiente est l’attente, plus grande est la déception. C’est là où inversement Caravelle remporte tous les suffrages : cette oeuvre, sortie aujourd’hui chez Hamburger Records, Ekler’o’shock et Caroline International, est une merveille.

Elle commence comme un conte d’enfant, une montée féérique et insouciante. En général, une Abysse c’est profond et assez lourd, mais là, sa compagnie est aussi légère qu’un bouquet de ballons à l’hélium à la main.

Gonflée d’hédonisme et de voyages auditifs, notamment par un fin travail sur de nombreuses percussions, l’union des parisiens Polocorp et Peter Pan (ah tiens! quelque chose de juvénile), depuis leur rencontre il y a 5 ans au Baron, a enfanté un univers parallèle où les rayons chauds sont permanents. Côté paroles, le duo allie la légèreté de la pop française avec l’image que l’on se fait des voix féminines accueillantes des îles, version Pocahontas ou Vaiana.

Après leur premier titre connu Canopée, suit Coeur Croisé, dont on vous place ci-dessous le clip ode à l’amour, si coloré et si chorégraphié, splendide travail.

La chauffe emboîte le pas au charme. Le titre bossa nova Zoom Zoom nous rappelle Chico Buarque. Chaleur, tu retires ton Polo,  et Pan ! sans attendre, place à la danse et la deep-house avec Nana… Les montées électro-picales sont maitrisées à la perfection, tout en finesse, pour afficher sur ton visage un sourire imperceptible,  tes yeux mi-clos. La béatitude est parfois bonne à accepter.

Une nouba techno-tribale au village est ensuite annoncée avec Kirghiz, c’est un album crescendo que tu emporteras tout l’été les pieds dans le sable d’une Plage Isolée. On espère juste qu’ils ne vont pas nous pondre une chorégraphie à la Macarena pour Mexicali.

En clair et pour bien résumer: c’est l’album que tu peux offrir à tout le monde: à ta mère pour la rendre heureuse, comme à ton pote qui fait tous les festivals electro, ca adouciera sa descente du dimanche, sans oublier ton boss pour qu’il ait envie de partir en vacances fissa fissa.

Comment ça se passe pour leur live le 20 sept à l’Elysée Montmartre ou en juillet au festival La Douve Blanche, ils offrent des colliers de fleurs à l’entrée? Nous on est opé pour aider à la distribution.

– Julie Lesage –