Bien s’orienter, c’est comme écouter ta musique préférée

Tu penses que l’orientation et la musique n’ont rien à voir ensemble ? Laisse-nous te prouver le contraire. Vois-tu, construire son orientation c’est comme écrire une musique : d’abord tu as besoin d’inspiration, ensuite tu poses les bases, puis vient la mélodie et les paroles. Trouver un métier, c’est exactement pareil (promis ça ne sera pas une musique triste) !

 

1. Comme la composition d’une musique, l’orientation ne se choisit pas par hasard ! 1, 2, 3 : s’inspirer, explorer, passer à l’action

 

Tu l’entends ce tempo de l’orientation ? 1, 2, 3. Trouver sa voie se résume à trois grandes étapes qu’il est bien de respecter.

 

La première : s’inspirer (et inspirer un grand coup aussi). Cette étape-là c’est comme définir les accords qui composeront un morceau, sauf que là ces accords sont censés composer ta vie. Prendre un instant pour réfléchir, un crayon, un papier. Partir à la rencontre de sa petite voix intérieure : qu’est-ce qui me plaît le plus dans mes journées ? Quelles valeurs sont importantes pour moi ? Est-ce que je préfère travailler en intérieur ou à l’extérieur ? Autant de questions que tu peux coucher sur le papier pour y répondre sereinement, au fur-et-à-mesure. L’important est de ne pas se précipiter et de prendre le temps de s’explorer soi-même. Avant même d’aller voir un conseiller d’orientation ou de faire des tests, il vaut mieux avoir complété cette étape. Ça reviendrait à poser les paroles avant le beat (quelle idée !)

 

Ensuite, il est temps de placer les basses, ce petit quelque chose qui donne toute sa puissance à la musique. Les basses, ce sont les secteurs d’activités qui te correspondent plus ou moins selon tous les critères que tu as définis plus haut. Et c’est à ce moment là que tu peux t’aider de plusieurs outils. Parmi les classiques : le conseiller d’orientation, les sites comme l’Onisep, un test d’orientation en ligne, etc. Mais il y a  un petit nouveau qui s’appelle Charly et qui peut t’aider à faire le lien entre tes centres d’intérêt et les différents secteurs d’activités. Il s’agit d’un chatbot qui t’écoute, te conseille et t’amène à te poser les bonnes questions. Cerise sur le gâteau, c’est gratuit, tu peux lui parler n’importe quand, n’importe où et autant que tu le souhaites !

 

Une fois que tu auras défini des secteurs qui te plaisent, tu peux les explorer à fond pour faire une liste des métiers qui rassemblent le maximum de tes critères. Et c’est là que tu passes à l’action : salons, rencontres de professionnels, journées portes ouvertes … Le but est de récolter le maximum d’informations pour enfin se lancer dans des actions concrètes.

 

2. Pourtant il faut rester créatif et intuitif… et la mélodie prend forme

 

Si la méthodologie est souvent indispensable pour ne pas se faire déborder par le joyeux bazar qui règne sur Terre, on peut aussi faire confiance à son intuition. Il existe un tas de méthodes pour trouver le métier de ses rêves, et pourtant, le mieux reste encore de s’écouter, de faire confiance à son instinct. Après-tout Jul n’a jamais pris de cours de chant et pourtant il vit bien de ça (même s’il aurait peut-être dû…).

 

Se faire confiance et ne pas paniquer, c’est aussi la clé. Même si en avril tu n’as toujours aucune idée qui te vient, même si ta première année d’études ne te plaît pas et même si tu n’as aucune formation au mois de septembre : RELAX (“take it easy” comme dirait Mika). Il existe un tas de solutions et d’alternatives. Un voyage à l’étranger, un service civique, du bénévolat : cette année sabbatique qui se profile ça ne serait pas l’occasion d’essayer tout un tas de choses qui te plaisent ? De rater et de recommencer ? Encore une fois, on te conseille d’aller en toucher deux mots à ce brave Charly.

 

 

 

************

[Cet article a été rédigé dans l’esprit d’une collaboration avec le site Hello Charly, dans lequel nous publions nos interviews métiers de la musique. P
remier interview-vidéo déjà paru : Fiche Métier : PROGRAMMATEUR de festival.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X